Stoke City aime les joueurs africains. Avec les Sénégalais Abdoulaye Diagne-Faye (passé par Lens) à Ibrahima Sonko (Grenoble), en passant par Salif Diao (Sedan) ou Amdy Faye (Auxerre), c’est un petit bout de Dakar au cœur de l’Angleterre. Auquel il faut ajouter le Malien Mamady Sidibe et le Nigérian Seyi Olofinjana.

Comme le coach de Stoke l’expliquait dans The Sentinel, les joueurs africains « viennent d’un contexte où ils ont appris à se battre depuis leur enfance. Ils ont dû apprendre à se battre pour survivre. Ils ont cette faim et cette envie que j’aime chez les footballeurs. » Tony Pulis, l’architecte de cette "Little Africa", veut rajouter une pierre à son édifice.

À partir de lundi, selon L’Équipe, Lamine Diatta va effectuer un essai à Stoke. L’ancien défenseur de Rennes et Saint-Étienne était libre de tout contrat depuis son départ de Newcastle en mai. Pulis compte sur l’expérience de l’international sénégalais, champion de France avec Lyon en 2005 et 2006, pour sortir son club de la zone rouge.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10