Après un match nul 0-0 vendredi à San Pedro Sula entre le Honduras et l’Australie, les deux nations se retrouvaient ce mercredi à Sydney pour l’un des deux barrages intercontinentaux de qualification au Mondial 2018. Après une première mi-temps stérile et pauvre en occasions de but, les deux équipes rentraient au vestiaire sur un score nul et vierge à la mi-temps.

Dès l’entame de la seconde période, l’Australie poussait et ouvrait le score à la 55e minute sur un coup franc détourné à 20 mètres du milieu de terrain d’Aston Villa Mile Jedinak. Les Aussies prenaient confiance et une tête de Tim Cahill sur la barre transversale de Escober (59e) donnait des sueurs froides aux supporters du Honduras. Ce n’était que partie remise pour les Socceroos qui doublaient la mise sur penalty par l’intermédiaire de Jedinak, qui allait tripler la mise à la 83e minute sur un nouveau penalty. Le Honduras était sonné mais sauvait tout de même l’honneur en fin de match par Figueroa. L’Australie a dominé le Honduras logiquement 3-1 et disputera donc la Coupe du Monde en Russie, la cinquième de son histoire, et tentera de faire aussi bien qu’en 2006 où elle avait été éliminée en huitièmes de finale.