On attendait Youri Tielemans (20 ans, RSC Anderlecht puis AS Monaco) ou Leander Dendoncker (22 ans, RSC Anderlecht). C’est finalement Ruud Vormer (29 ans, FC Bruges) qui a remporté le Soulier d’Or 2017, succédant à son ancien coéquipier José Izquierdo, lauréat l’an passé, aujourd’hui à Brighton & Hove Albion. Le milieu offensif néerlandais, encore méconnu du grand public, est là récompensé pour sa belle année sous le maillot brugeois. Interrogé à l’issue de la cérémonie, il a évidemment savouré.

« Je suis heureux d’avoir gagné ce Soulier d’Or. (...) Au moment où j’ai entendu mon nom, c’était vraiment un sentiment fantastique », a-t-il lancé. Auteur d’un deuxième semestre 2017 tout bonnement exceptionnel, le natif de Hoorn, capable de rendre service à plusieurs postes (il a dépanné au poste de latéral droit a pesé de ton son poids sur les performances de son écurie, actuelle leader de Jupiler League, avec pas moins de 9 réalisations (dont 4 pénaltys) et 15 passes décisives. Le capitaine brugeois a affiché un visage séduisant, précieux dans le jeu et redoutable sur les coups de pied arrêtés.

La sélection des Pays-Bas en ligne de mire ?

Au point d’obtenir les louanges de Louis van Gaal, qui lui a remis le trophée. « Ruud, c’est le genre de joueur que tout entraîneur rêve d’avoir sous ses ordres. Il est à l’écoute des conseils, se met au service de son équipe, qu’il aide à grandir. Je l’ai découvert à ses débuts, je l’ai vu grandir à Roda puis souffrir à Feyenoord. Il a réussi l’exploit immense de se faire élire par les Belges en tant que Néerlandais. Pour moi, il mériterait aussi de recevoir une vraie chance en équipe nationale », a-t-il glissé. L’intéressé, lui, préfère ne pas trop s’enflammer.

« Comme l’a dit Louis van Gaal juste à côté de moi, ce serait une erreur de répondre à cette question. Je vais donc m’abstenir », a-t-il lancé, évoquant ensuite son avenir en club, lui qui est sous contrat avec Bruges jusqu’en juin 2020. « Je ne pense absolument pas à un transfert en ce moment. Je me sens très bien en Belgique et à Bruges. Maintenant, vous le savez, tout est possible en football et tout peut aller très vite. Je ne pensais pas rester aussi longtemps en Belgique et y réussir aussi bien », a-t-il conclu. Au regard de son niveau actuel, il y a fort à parier que Ruud Vormer sera tenté cet été.