Cet hiver, le Real Madrid a été assez discret. Les dirigeants merengues n’ont enregistré qu’une arrivée, celle de Reinier, qui, comme Vinicius Junior ou Rodrygo avant lui, évoluera en plus avec le Real Madrid Castilla avant d’être promu en équipe première une fois son adaptation bien avancée. Et c’est passé assez inaperçu, mais le club de la capitale espagnole a réalisé un autre gros coup pour ses équipes de jeunes. Il s’agit d’Ivan Morante, l’international U19 qui arrive en provenance de Villarreal, un des meilleurs centres de formation du pays de Cervantes.

Une belle pioche, puisque de nombreuses grosses écuries du Vieux Continent étaient sur le coup, à commencer par l’ennemi juré barcelonais ou Manchester City. Il s’agit d’un milieu de terrain de 19 ans au profil plutôt défensif, déjà comparé à Sergio Busquets de l’autre côté des Pyrénées. Le gaucher semble en revanche avoir un profil un peu différent, notamment parce qu’il apprécie particulièrement se projeter vers l’avant balle au pied, là où le Catalan a un profil moins mobile. La qualité technique et la protection de balle sont en revanche les mêmes, à des degrés encore différents évidemment. Un profil a priori plus à l’anglaise donc, si on le compare au joueur du Barça ou à d’autres joueurs évoluant à ce poste comme Rodri Hernandez, lui aussi formé à Villarreal.

Encore une pépite raflée par le Real Madrid

Quoi qu’il en soit, le jeune originaire de Castille-et-León, région oubliée du football espagnol, était sur les tablettes des scouts madrilènes depuis des années déjà, et sa situation contractuelle (son contrat expirait en juin) ont précipité les événements. Indiscutable avec les U19 ibériques et toujours surclassé dans les catégories inférieures, il est l’un des joueurs les plus couvés par la Fédération Espagnole de football qui voit déjà en lui un futur international. Si son transfert n’a pas beaucoup fait parler de lui en France, il a traité comme un véritable petit feuilleton chez nos voisins espagnols. Les Merengues, qui mènent une politique agressive de captation de talents en Espagne et à l’international depuis des années déjà, ajoutent un nouvel espoir à leur roster impressionnant. Les Blancos sont d’ailleurs de loin l’équipe la plus représentée actuellement dans l’équipe U19 espagnole, avec d’autres éléments prometteurs comme Sergio Santos, Miguel Gutiérrez, Pablo Ramón et Xavier Sintes.

Un profil que le Real Madrid n’a pas vraiment l’habitude de sortir ces dernières années, où la plupart des joueurs qui évoluent devant la défense ont été recrutés, à l’image de Casemiro. Avant de le voir en équipe première dans les années à venir, lui aussi va d’abord devoir faire ses classes sous les ordres de Raúl González en troisième division. Membre du Sous-Marin Jaune depuis ses 12 ans, il ne réalisera a priori pas son rêve de jouer en Liga avec Villarreal comme il l’expliquait dans une interview accordée à Leonoticias il y a peu. Mais qui sait, peut-être le verra-t-on gambader sur la pelouse du Bernabéu d’ici peu...