Le sort s’est acharné sur Ousmane Dembélé (22 ans). Pensionnaire habitué de l’infirmerie catalane depuis qu’il rejoint les rangs blaugranas en 2017, l’international tricolore (21 sélections, 2 buts) s’apprêtait à faire son retour sur les terrains après plus de deux mois d’indisponibilité suite à un pépin physique aux ischio-jambiers (sorti dès la 25e minute du match de Ligue des Champions face au Borussia Dortmund le 27 novembre dernier, ndlr). Malheureusement pour lui, il s’est à nouveau blessé il y a 10 jours à l’entraînement.

Et ce qui était décrit comme une gêne au début s’est transformé en une blessure bien plus sérieuse. « Les examens réalisés ce matin sur Ousmane Dembélé ont confirmé une rupture complète du tendon du biceps fémoral de la cuisse droite. Le traitement à suivre sera dévoilé dans les prochaines heures », annonçait le club catalan la semaine dernière. Touché physiquement et moralement, Dembélé, parti se faire opérer en Finlande, attendait désormais d’être fixé sur la durée de son indisponibilité. Et encore une fois, ça se compte en mois.

La série noire se poursuit pour Dembélé au Barça

« Ousmane Dembéle a subi avec succès une intervention chirurgicale à Turku, en Finlande, où il a été opéré par le Dr Lasse Lempainen pour une rupture du tendon du tendon proximal de la cuisse droite. Le Français sera absent pendant environ 6 mois. L’attaquant poursuivait son rétablissement de la blessure aux ischio-jambiers lorsqu’il a été contraint de se retirer d’une séance d’entraînement à la Ciutat Esportiva (le centre d’entraînement) la semaine dernière. Des tests ultérieurs ont confirmé une rupture complète du tendon dans le tendon du jarret proximal de sa jambe droite » précise le communiqué complet du Barça.

Un véritable coup dur pour un joueur comptant depuis septembre 2017 (date de sa première blessure au Barça) un peu plus de 320 jours d’indisponibilité ! La fin aussi de ses espoirs de revêtir à nouveau le maillot de l’équipe de France en vue de l’Euro 2020. Une tunique sous laquelle il n’est plus apparu depuis le mois de novembre 2018. Quant au Barça, la longue absence du Français va bel et bien le forcer à essayer de recruter un élément offensif, étant donné que Luis Suarez est également sur le flanc.