Le monde du foot n’a d’yeux que pour lui en ce moment. Après une première partie de saison fracassante du côté du RB Salzbourg, il n’aurait pas pu rêver mieux pour ses premiers pas en Allemagne. À 19 ans, il totalise déjà 12 buts en 8 rencontres sous la tunique du Borussia Dortmund, portant son total de la saison à 40 réalisations en 30 apparitions toutes compétitions confondues. Du jamais vu à ce niveau. Pourtant, l’avenir du prodige norvégien aurait pu s’écrire bien loin de la Ruhr.

Effectivement, il était pendant longtemps supervisé par le FC Barcelone. Rien de surprenant, puisqu’un club d’un tel calibre et avec un tel réseau scrute de très près le moindre jeune avec un minimum de potentiel qui peut apparaître aux quatre coins du monde. Cet hiver encore, la possibilité de le recruter s’est à nouveau présentée. Et si le côté financier - avec ces commissions à régler à son agent Mino Raiola et à son père - a pu poser soucis, c’est surtout pour des raisons sportives.

Håland n’avait pas les qualités pour jouer au Barça

Comme le rapporte Mundo Deportivo les rapports rédigés par la cellule de scouting du Barça étaient loin d’être favorables au géant norvégien. Les observateurs du champion d’Espagne l’ont supervisé jusqu’à 15 fois la saison dernière, et les conclusions étaient assez négatives. Certes, les qualités de finisseur du joueur étaient mises en avant, mais les recruteurs ont indiqué qu’il avait des lacunes techniquement et des capacités très faibles pour combiner dans le jeu.

Des défauts trop importants pour une potentielle recrue du FC Barcelone. La direction a donc assez rapidement enterré ce dossier. On peut tout de même se poser la question : les recrues réalisées récemment par le club ont-elle plus ce fameux ADN Barça qu’Håland ? Pas sûr... En attendant, le natif de Leeds compte bien continuer à régaler les supporters du Signal Iduna Park...