C’était le grand jour. Le Real Madrid présentait son nouveau galactique à l’occasion d’une présentation en grande pompe qu’on n’avait plus vue depuis celles de Cristiano Ronaldo et de Kaka. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la star des Diables Rouges enthousiasme les supporters merengues. Ils étaient plus de 50.000 ce soir dans l’enceinte madrilène pour accueillir l’international belge, qui a coûté un montant environnant les 100 millions d’euros. Les premiers mots d’Eden Hazard étaient donc particulièrement attendus, lui qui a à de nombreuses reprises expliqué à quel point il rêvait de revêtir la tunique blanche du club de la capitale espagnole. « C’était mon rêve étant petit, j’ai toujours voulu jouer pour le Real et maintenant je suis là, dans le meilleur club du monde. Merci à tous », a-t-il d’abord lancé.

Et après la traditionnelle série de jongles et de lancers de ballon sur la pelouse, pendant laquelle le Belge a enflammé le Santiago Bernabéu, il était attendu dans une salle de presse pleine à craquer. Du jamais vu depuis des années à Madrid expliquaient les habitués du mercato madrilène. Le Belge ne manque d’ailleurs pas d’ambition : « mon rêve c’est de gagner des matchs, gagner des trophées donc essayer de remporter le plus de trophées avec ce club, créer mon histoire avec ce club ».

« Pourquoi pas gagner le Ballon d’Or un jour... »

« Je pense que dans l’équipe du Real Madrid il y a beaucoup de leaders, dans l’âme tout le monde est un peu leader, c’est pour ça que je met beaucoup en avant le groupe, le groupe compte beaucoup. Je vais porter le groupe vers le haut avec mon expérience, mes dribbles, mes buts peut-être, j’espère qu’ensemble on fera du bon boulot. Sur le terrain j’ai toujours dit que j’étais un leader, tant à Chelsea qu’en équipe nationale, là ce sera pareil je vais prendre mes responsabilités sur le terrain et essayer de gagner les matchs », a-t-il ensuite ajouté lorsqu’il a été interrogé sur son rôle de nouveau leader offensif du Real Madrid.

Pas de doutes, Eden Hazard est venu à Madrid pour gagner. Mais aussi pour progresser encore et se hisser au niveau des tout meilleurs : « dans le foot on peut toujours s’améliorer, on a jamais atteint le summum. Il y a toujours des choses à améliorer collectivement et individuellement, nous aussi on espère élever notre niveau de jeu, ça passe par les matchs et entraînements. On essaye de se tirer vers le haut, je peux faire mieux, et cette équipe peut me permettre d’élever mon niveau ».

Et forcément, on lui a posé la question du fameux Ballon d’Or, dont il semble se rapprocher année après année. « Ce que je peux dire c’est que sur cette année le Ballon d’Or est à Madrid avec Modric. Plus facile de le gagner ici à Madrid ? Je ne sais pas, ça dépend des performances qu’on fait. Sur les 10 dernières années, beaucoup de Ballons d’Or sont revenus au Real, mais je ne me focalise pas sur le Ballon d’Or, plus sur l’aspect collectif. Aider l’équipe à gagner. Pourquoi pas gagner le Ballon d’Or un jour si ça se passe bien, c’est dans ma tête sans être dans ma tête, le plus important c’est de gagner des trophées avec l’équipe ». C’est tout ce qu’on lui souhaite...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10