Quatrième du classement de Liga, l’Atlético de Madrid n’est qu’à trois longueurs du leader blaugrana, le FC Barcelone. Toujours en course pour se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions malgré sa défaite face à la Juventus cette semaine (0-1), le club colchonero est loin d’être en crise. Pourtant, Diego Simeone ne semble pas vraiment satisfait des performances générales de son équipe. Et comme souvent dans ces cas-là, la solution pourrait passer par le marché des transferts.

Et selon la Cadena SER, El Cholo a une idée bien en tête : revenir à la charge dans le dossier Rodrigo (28 ans). Pour rappel, les Matelassiers voulaient déjà enrôler l’attaquant international espagnol de Valence (22 sélections, 8 buts) l’été dernier. Un transfert compris entre 60 M€ et 70 M€ était même annoncé comme imminent. Mais faute de liquidités nécessaires, l’Atlético avait dû renoncer à ses plans. Les Madrilènes comptaient en effet sur la vente d’Angel Correa à l’AC Milan pour financer l’opération, mais les Rossoneri n’ont jamais pu se l’offrir.

Vendre Lemar pour recruter Rodrigo

La donne n’a donc pas changé cet hiver. Si les Colchoneros veulent s’offrir Rodrigo, en cours de saison qui plus est, il faudra vendre. Sauf que la radio espagnole nous apprend que le candidat au départ se nomme cette fois Thomas Lemar ! À 24 ans, le champion du monde 2018 vit sa deuxième saison dans la capitale ibère. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est loin de justifier les 70 M€ payés à l’AS Monaco. En fin de saison dernière, l’intéressé s’était d’ailleurs confié sur ses difficultés en Espagne. Un état de forme qui avait généré de nombreuses rumeurs de départ.

Bien décidé à prouver sa valeur, Lemar avait refusé de plier bagage. Mais cette fois, le joueur dont le contrat court jusqu’en 2023 semble avoir épuisé ses dirigeants. La Cadena SER explique que le Français n’a plus trop la cote en raison de ses pauvres performances (0 but, 0 passe décisive cette saison en 12 matches). Vendre Lemar serait donc la solution privilégiée pour tenter de recruter Rodrigo. Reste que l’Atlético va devoir convaincre un joueur qui fera très attention à ses choix, à six mois de l’Euro 2020. Ensuite, si toutes les parties sont d’accord, il faudra trouver un club capable de payer un élément en difficulté, mais qui ne sera sans doute pas bradé. Affaire à suivre.