Un an après le transfert houleux de Neymar au Paris Saint-Germain, le club de la capitale et le FC Barcelone bataillent une fois de plus sur le marché des transferts. Les Blaugranas sont plus que jamais tentés par l’arrivée d’Adrien Rabiot (23 ans), tandis que la presse catalane ne cesse d’évoquer des offres parisiennes pour le Croate Ivan Rakitic (30 ans). La dernière en date serait d’ailleurs de 90 M€ pour un joueur dont le bail s’achève en 2021.

Des offensives face auxquelles les Blaugranas n’ont qu’une seule et même réponse : si le PSG veut recruter Rakitic, il devra s’acquitter du montant de la clause libératoire, soit 125 M€. Un montant qui peut faire tiquer, étant donné que le flou règne quant au verdict que s’apprête à rendre l’UEFA au sujet du respect du fair-play financier par le PSG. Mais il faut croire que les Rouge-et-Bleu sont réellement sur le coup, la presse barcelonaise précisant que le champion de France en titre offrirait un salaire annuel bien plus important que ce que perçoit le joueur en Catalogne (8 M€).

Rakitic va devoir se décider

Et ce n’est pas tout. Face à tout ce micmac, Sport révèle que le principal intéressé ne s’attendait pas vraiment à l’approche parisienne. Cependant, la volonté du PSG de lui accorder un statut plus honorifique qu’au Barça et la proposition salariale francilienne jouerait en faveur des Parisiens. Une tendance qui a poussé la direction du Barça à réagir auprès de son milieu de terrain vice-champion du monde. Sport précise en effet que Rakitic doit donner une réponse définitive lundi prochain au plus tard !

Le Croate donnera-t-il son feu vert à un départ ? On en saura davantage dans les prochains jours, mais la posture du Barça se comprend facilement. Comme l’indiquait récemment Mundo Deportivo, le champion d’Espagne en titre doit vendre avant de pouvoir espérer faire un dernier coup d’ici la fin du mercato. Obliger Rakitic à se décider rapidement est donc logique si le Barça veut avoir le temps de se retourner. À moins que l’UEFA ne passe par là avant et mette un terme aux espoirs parisiens sur le mercato.