Où est passé Isco ? L’international espagnol n’a pas disparu des radars ou n’a pas été mis au placard au Real Madrid. Non. Mais le milieu de terrain n’est plus le joueur flamboyant qu’il était la saison dernière. C’est une certitude. « Quand la BBC ne fonctionnait pas l’an dernier, il y avait Isco qui était le joueur le plus régulier du Real Madrid en 2017. Mais la magie d’Isco s’est rompue à partir du 23 décembre, quand Kovacic a été titularisé à sa place au Clasico à Bernabéu », explique AS. Le média ibérique indique que quelque chose se serait cassé ce jour-là quand Zidane a préféré misé sur Kovacic, plutôt que sur Isco. La situation s’est empirée depuis et Marca est toujours "À la recherche d’Isco". Le quotidien madrilène s’inquiète pour l’ancien joueur de Malaga.

« Que se passe-t-il avec Isco ? C’est une bonne question que se pose les supporters du Real Madrid depuis quelque temps. Remplaçant au Parc des Princes, il a été rappelé sur le banc en premier par Zidane contre Eibar et cela a attiré l’attention ». Même constat du côté d’AS : « Actuellement, Isco paraît résigné. Une fois de plus, il a été remplacé (face à Eibar). C’est la 23ème fois cette saison ». En effet, l’Espagnol âgé de 25 ans est le joueur qui a été le plus remplacé cette année d’après AS. Auteur de 38 matches toutes compétitions confondues cette saison, il en a débuté 29. Sur ces 29 rencontres, Isco n’en a joué seulement que 6 en intégralité. La forte concurrence régnant au Real Madrid, avec Bale et Lucas Vazquez et le jeune Marco Asensio, qui pousse derrière, n’arrange pas les affaires du footballeur né en 92.

Isco inquiète en Espagne

Sur les dix derniers matches, il n’a été titularisé qu’à trois reprises (1 but, 1 passe décisive). Contre le PSG, il n’est entré que 8 minutes en fin de rencontre. La presse semble donner raison à Zidane. Marca a indiqué après son match insipide face à Eibar : « Le jeu des Merengues n’est pas passé par ses pieds, qui ont perdu de leur éclat ces derniers mois. Le génie ne sort plus de sa lampe. Isco s’est caché, Lucas et Asensio sont passés devant ». Isco n’arrive plus à sortir de gros matches comme il a pu le faire régulièrement la saison passée. Si Zidane continue de le soutenir publiquement, comme il le fait avec tous ses joueurs, la situation du natif d’Arroyo de la Miel est préoccupante.

D’autant qu’en plus de son jeu, son attitude pose question. Après la défaite face à l’Espanyol Barcelone (27 février), Isco, qui n’avait pas brillé, a été agacé d’être remplacé. Il avait ainsi pris son temps (35 secondes) pour sortir du terrain alors que Madrid était mené. Le vestiaire merengue et Sergio Ramos, en tête, auraient pointé du doigt son manque de considération pour l’équipe et son attitude pessimiste. La situation se tend donc pour Isco, que l’on annonce comme potentiellement sur le départ l’été prochain. Un été où il devrait, sauf grosse surprise, jouer la Coupe du Monde avec la Roja. Mais là encore, son cas inquiète. En janvier dernier, Julen Lopetegui avait confié qu’il était préoccupé que certains joueurs, dont Isco, n’enchaînent pas. Deux mois plus tard, le problème est toujours là...