« Ça fait deux ans que j’ai des stats catastrophiques. Je me doute bien que je ne suis pas une priorité, mais petit à petit, ça va se resserrer. La France, l’étranger, on verra ». Mardi dernier, nous vous relations les propos de Florent Sinama-Pongolle. À 29 ans, le voilà libre de tout contrat après la fin de son aventure avec Rostov en Russie. La carrière de l’ancien grand espoir français n’a pas atteint les sommets espérés alors que tout était parti sur les chapeaux de roue avec un transfert à Liverpool en 2003.

Mais il n’est pas le seul buteur français de ce calibre à galérer pour trouver un nouveau club. David N’Gog est lui aussi libre de tout contrat. Formé au PSG, il a lui aussi saisi la perche tendue par Liverpool en 2008, à la surprise générale. Il arrivait même à obtenir un temps de jeu conséquent pour sa seconde saison chez les Reds, profitant pleinement du départ de Fernando Torres et de l’échec d’Andy Carroll. Cela lui permettait de se faire une petite réputation en Angleterre, et de rebondir à Bolton, qui était relégué dans la foulée en Championship. Mais voilà, N’Gog ne s’est jamais avéré être un serial buteur, inscrivant au mieux 8 buts par saison (en 2012-2013). Swansea a quand même tenté sa chance l’hiver dernier en le relançant en première division. Un nouvel échec pour le Français, barré par Bony.

Libéré de son contrat, le voilà à la recherche d’un nouveau challenge. Sera-ce en Angleterre ou pourrait-il rebondir en France au sein d’un club de milieu de tableau ? Frédéric Piquionne a lui trouvé une piste. À 35 ans, l’ancien attaquant de Saint-Étienne et de l’Olympique Lyonnais est actuellement mis à l’essai par Créteil, qui évolue en Ligue 2. Après être passé par l’Angleterre (Portsmouth, West Ham) et par les États-Unis (Portland), il se trouve libre et tente de convaincre l’entraîneur Philippe Hinschberger qu’il peut encore évoluer au second échelon français. Alors, Florent Sinama-Pongolle, David N’Gog et Frédéric Piquionne, futures bonnes pioches du mercato ?