Son but face au Borussia Dortmund, en Youth League, en février dernier, a fait le tour de la planète football. Un but en solitaire, au cours d’une chevauchée laissant sur le carreau de très nombreux adversaires directs. Il n’en fallait pas beaucoup plus pour que Jordi Mboula (18 ans), pur produit de La Masia du FC Barcelone, soit propulsé sur le devant de la scène. Une exposition qui a éveillé la curiosité de l’AS Monaco qui n’a pas hésité à payer les 3 M€ de sa clause libératoire pour l’attirer sur le Rocher cet été. Seulement, depuis son arrivée annoncée en grandes pompes, au regard de son potentiel et de son talent, on n’a que très rarement eu des nouvelles de l’attaquant espagnol.

Il est récemment revenu d’une blessure qui l’a tenu éloigné des terrains depuis plus d’un mois. Auparavant, le jeune homme avait partagé son quotidien entre entraînements avec les professionnels, matches avec les moins de 19 ans en Youth League (4 matches, 4 buts), apparitions en National 2 avec la réserve (7 titularisations) voire même quelques présences dans le groupe de Leonardo Jardim en Ligue 1 (il s’est plusieurs fois assis en tribunes comme 19e homme). S’il a fait parler sa grosse pointe de vitesse, son gabarit et son explosivité au démarrage, l’Ibère doit encore parfaire son jeu, notamment dans l’implication et le repli défensif. Un processus jugé normal en interne pour une adaptation progressive.

Contacté par nos soins, son représentant M. Zandonadi a dressé un premier bilan de l’aventure monégasque de son protégé. « Jordi est très heureux à Monaco, il s’est très bien adapté à son nouvel environnement. Sa famille parle français, cela l’a beaucoup aidé dans son adaptation. Jusqu’à maintenant, il s’entraîne avec l’équipe première et apprend au quotidien de joueurs de niveau mondial. Le système de jeu est nouveau pour lui, mais il s’adapte petit à petit. Jordi joue beaucoup en Youth League et avec la réserve. Il a déjà fait quelques déplacements avec les professionnels aussi. Tout se passe comme prévu et Jordi comme Monaco sont satisfaits », nous a-t-il expliqué, indiquant qu’il ne regrettait pas le choix asémiste.

Le clan Mboula est satisfait

« Nous n’avons pas pris de risques en venant ici. L’adaptation de Jordi n’est qu’une question de temps, il faut simplement être patient. Le club a une grosse confiance en Jordi et considère qu’il peut devenir un joueur très important. L’entraîneur aussi lui a transmis une bonne dose de confiance. Il lui apprend beaucoup de choses et l’aide beaucoup. Parfois, les gens sont trop pressés et veulent qu’un jeune de 18 ans explose et mette 3 buts par match. Patience. Jordi franchit les étapes les unes après les autres et il sera un joueur important. Il n’y a aucun doute là-dessus », nous a-t-il ainsi assuré.

À en croire le vice-président de l’ASM Vadim Vasilyev, interrogé par L’Équipe vendredi, son cas sera toutefois évoqué dans les jours à venir, à l’occasion du mercato d’hiver. « Son cas n’est pas tranché. Soit il continue sa progression chez nous en s’entraînant avec les pros et aura peut-être quelques coups à jouer, soit on trouve le bon prêt », a résumé le dirigeant russe. Une chose est sûre, Monaco compte clairement sur Jordi Mboula à l’avenir. Histoire de le voir marquer de nombreux buts à l’avenir, comme contre Dortmund avec le Barça ou contre le SKN Sankt Pölten en amical avec l’ASM .