Le PSG vit probablement sa pire semaine de la saison. Entre un nul poussif à Amiens, une défaite méritée à Dortmund en Ligue des Champions, les critiques de Neymar et la suspension de Thomas Meunier, le club de la capitale a dû faire face à pas mal de vents contraires. Ce n’était pas terminé puisque le surlendemain du match face au BvB, des images de fête ont circulé. Il s’agissait de pas mal de joueurs, notamment les Sud-Américains, qui célébraient les anniversaires d’Angel Di Maria, d’Edinson Cavani et de Mauro Icardi. 48 heures après une nouvelle déception sur la scène européenne, ça fait mauvais genre.

Le PSG n’avait jusque là pas réagi de manière officielle, même si Le Parisien affirmait dans ses colonnes ce matin que la direction n’avait pas vraiment apprécié. C’est Marquinhos qui s’est lancé le premier en conférence de presse, reconnaissant que les images n’auraient pas dû sortir sur les réseaux sociaux. « C’est vrai que c’était une erreur de diffuser les images. On est d’accord et conscient de ça. C’était un anniversaire prévu avant le match (face au BvB). Ce n’est pas une question de résultat. Il faut surtout dire à nos supporters que ce n’était pas un manque de respect. (...) C’était un moment pour qu’on passe du temps ensemble et qu’on oublie un peu le foot. »

Tuchel : « j’étais vraiment surpris de cette vidéo »

Faute avouée, à moitié pardonnée mais Thomas Tuchel avait lui la tête des mauvais jours lors du point presse. Visiblement tendu et encore agacé par la défaite de son équipe en Allemagne, il a préféré dans un premier temps refuser de commenter les images de la fête de la discorde. « J’étais vraiment surpris de cette vidéo hier. On en a parlé en interne. Je préfère ne pas en parler ici. C’était un jour libre, oui, c’était quelque chose de privé oui, mais ça doit rester en interne », a regretté le coach du PSG, qui a à nouveau évoqué le sujet en réponse à une question portant sur la confiance qui lui accordait la direction.

« Vous pouvez être sûrs que nous ne sommes pas heureux avec les images de la fête. J’étais très surpris hier. Mais on en a parlé ensemble avec l’équipe. Ça reste dans le club. Je ne vais pas arrêter de donner mon avis et mon sentiment à ce groupe pour le pousser. Je ne peux pas donner de conseils au club, ce n’est pas mon rôle. » Voilà qui met un point final à cette nouvelle histoire dont le PSG se serait bien passé. On peut aussi émettre l’idée que cette fête renforce les liens entre certains dans l’équipe. Et ça, ça serait de bon augure en vue du match retour face au Borussia Dortmund. Réponse le 11 mars.