Quelques heures après le succès du Stade Rennais sur la pelouse des Girondins de Bordeaux (0-2), la 30e journée de Ligue 1 se poursuivait avec quatre rencontres au programme. Angers ne mettait pas longtemps à entrer dans son match. Bien décalé par Karl Toko-Ekambi au coin gauche de la surface du Stade Malherbe de Caen, Flavien Tait décochait une frappe puissante qui terminait sa course dans la lucarne de Rémy Vercoutre (1-0, 10e). Le SCO, solide défensivement et inspiré devant, allait faire le break peu avant la pause. Cette fois, Tait servait Toko-Ekambi d’une subtile aile de pigeon. Le buteur camerounais ne se faisait pas prier pour aller ajuster Vercoutre à bout portant (2-0, 43e). Le seizième but de la saison pour le n° 7 angevin ! Mais les pensionnaires du Stade Raymond-Kopa n’en restaient pas là. Ils poursuivaient leur domination en seconde période et allaient être récompensés de leurs efforts.

Décalé par Tait sur la droite, Angelo Fulgini, entré en jeu quelques minutes plus tôt, servait Prince Oniangué au point de penalty. Ce dernier ne laissait aucune chance à Vercoutre (3-0, 74e). Un succès précieux pour Angers, qui remonte à la 12e position, dépassant les Normands, désormais 14es. Montpellier, de son côté, démarrait pied au plancher. Mais le portier de Dijon Baptiste Reynet multipliait les arrêts face au Sud-Africain Keegan Dolly (17e, 25e) ou encore Hilton (39e). Les parades inspirées du gardien du DFCO donnaient des ailes aux attaquants dijonnais. Et sur un contre, Naïm Sliti envoyait Wesley Saïd battre Benjamin Lecomte (1-0, 27e). Au retour des vestiaires, le MHSC revenait avec le couteau entre les dents.

Angers cartonne, scénario de folie à Toulouse !

Et sur une remise en retrait de Casimir Ninga, Ellyes Skhiri envoyait un amour de frappe enroulée dans la lucarne de Reynet pour égaliser (1-1, 59e). Giovani Sio, sifflé quelques secondes auparavant par La Mosson, donnait l’avantage aux Héraultais sur un centre de Jonathan Ikoné venu de la gauche (2-1, 67e). Isaac Mbenza ratait une balle de match sur un centre de Ninga (78e), tandis que Xeka (81e), d’une frappe lointaine, et Julio Tavares (85e), d’une tête sur le poteau, étaient tous près d’égaliser. C’est finalement Said, encore lui, qui, au terme d’une superbe action initiée par Reynet et Balmont, remettait les deux équipes à égalité (2-2, 90e+ 2). Un cinquième but sur les quatre dernières rencontres pour l’ancien Rennais ! Montpellier, 7e, et Dijon, 9e, gagnent tous deux une position. Amiens pensait avoir fait le plus dur en ouvrant le score contre Troyes grâce à un penalty obtenu pour une faute de Mathieu Deplagne sur Lacina Traoré.

Moussa Konaté ne se faisait pas prier pour transformer la sentence (1-0, 38e). Seulement, les Picards parvenaient à égaliser dès l’entame de la seconde période, eux aussi sur penalty. Adama Niane se faisait justice lui-même après avoir subi une faute de Bakaye Dibassy (1-1, 47e). Un nul qui n’arrange finalement les affaires d’aucune des deux écuries, à la lutte en bas de classement (Amiens reste 16e, l’ESTAC 18e). Toulouse affichait au Stadium un visage difficile à décrypter. Malgré quelques séquences intéressantes, les hommes de Mickaël Debève peinaient à dominer durablement. Et ils allaient se faire surprendre en début de second acte. Sur un centre venu de la droite délivré par Benjamin Corgnet, Jérémy Blayac prenait Issa Diop de vitesse et trompait Alban Lafont (0-1, 46e). Et il fallait attendre les derniers instants pour assister à la réaction des Violets. Yaya Sanogo s’offrait un doublé inespéré (89e et 90e +2). On pensait que le plus dur était fait, mais Bakary Koné reprenait un centre venu de la droite qui, légèrement dévié, terminait sa course au fond des filets de Lafont (2-2, 90e +4). Une fin de match folle !

Les résultats de la soirée :

- Amiens 1-1 Troyes (Konaté s. p. 38e - Niane s. p. 47e)

- Angers 3-0 Caen (Tait 10e, Toko-Ekambi 43e, Oniangué 74e)

- Montpellier 2-2 Dijon (Skhiri 59e, Sio 67e - Saïd 27e et 90e +2)

- Toulouse 2-2 Strasbourg (Sanogo 89e et 90e +2 - Blayac 46e, Koné 90er +3)

Le classement de Ligue 1

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10