Cette dix-huitième journée du championnat de France démarrait avec une belle affiche, puisque le LOSC accueillait Montpellier dans le nord de la France. Un duel entre équipes qui visent une qualification en Europe, qui s’est soldé par une victoire des troupes de Christophe Galtier (2-1). Trois points qui permettent aux Lillois de consolider - provisoirement du moins - leur troisième place. Mais s’il y a une chose à retenir de ce score en faveur des Dogues, c’est la performance incroyable de Renato Sanches.

En plus de son but, l’international lusitanien a été monstrueux dans le jeu. Les statistiques le prouvent : 10 dribbles réussis - le record en Ligue 1 cette saison - 8 ballons touchés dans la surface héraultaise et 8 ballons récupérés pour son équipe. Le dépositaire du jeu lillois en somme. De quoi effacer ce début de saison assez moyen, où il a souvent démarré sur le banc, et confirmer sa montée en puissance depuis un mois, lui qui brille à droite, une position à laquelle il n’était pourtant pas habitué.

« La France est un pays qui me plaît et qui me réussit »

« Déjà, j’étais très heureux de marquer. J’avais prévenu mes coéquipiers que j’allais le faire. J’avais déjà eu des occasions par le passé sans y parvenir. Marquer est toujours une sensation extraordinaire. Dans mon cas, je l’attendais depuis longtemps. J’ai pris beaucoup de plaisir à inscrire ce but. J’apprécie de vivre à Lille, de jouer pour le LOSC. C’est une ville jeune, comme l’équipe. La France est un pays qui me plaît et qui me réussit », a lancé le Lusitanien, visiblement satisfait après la rencontre.

« Renato Sanches est très bien, il monte en puissance, gagne en confiance. C’est top pour nous », a de son côté expliqué son coéquipier Benjamin André, alors que Christophe Galtier a lui aussi encensé son milieu de terrain : « Renato Sanches est sur une très bonne dynamique, il a fait sa meilleure prestation. Il a été au-dessus des 21 autres acteurs. Il a réussi des gestes magnifiques que les gens qui viennent au stade veulent voir. Je suis très content pour lui et pour le club ». Le déclic peut-être pour l’ancien prodige de Benfica, qui aura l’occasion de confirmer dans la semaine avec deux rencontres de suite face à Monaco, en Coupe de la Ligue mardi puis en Ligue 1 samedi !