L’été dernier, le nom de Mario Balotelli a été longuement associé à celui de l’Olympique de Marseille. Si le transfert semblait en bonne voie, finalement il ne s’est pas concrétisé. Forcément impacté par ce départ avorté, l’attaquant transalpin n’a pas su répondre présent lors de la première partie de saison et n’a pas marqué le moindre but. De son côté, Marseille a été particulièrement gêné sur le plan offensif et a enchaîné une mauvaise série entre novembre et janvier. En mauvaise posture, les deux partis se sont finalement retrouvés et Mario Balotelli est devenu un joueur phocéen le 23 janvier dernier.

Il n’a pas fallu longtemps pour que l’Italien se mette en avant. Entré en jeu face à Lille (défaite 2-1), il a marqué pour sa première rencontre sous le maillot olympien. Il a réédité cette performance deux semaines plus tard contre Dijon (victoire 2-1). Auteur de débuts solides, il est revenu sur sa nouvelle aventure dans une interview pour Breaking Sport sur RMC Sport. Tout d’abord, il a expliqué que son arrivée à Marseille était inéluctable : « j’avais déjà cette idée d’aller à l’OM depuis plusieurs mois, Rudi Garcia voulait me faire venir cet été. Déjà l’année passée quand je suis venu jouer avec Nice, quand j’ai joué contre l’OM je savais que j’allais avoir un rapport quasi parfait avec les supporters. »

Mario Balotelli demande du temps

Encore un peu léger sur le plan physique, Mario Balotelli sait qu’il n’est pas encore au summum de sa forme. Bien qu’il n’est évolué qu’une seule fois au Stade Vélodrome, il a tenu à adresser un message à son public : « ils doivent me laisser du temps, je vais m’améliorer et l’équipe va s’améliorer. » Comme un poisson dans l’eau dans son nouveau club, le natif de Palerme est assez satisfait de son nouvel environnement : « je me sens très bien dans cette équipe, c’est un groupe très compétitif. J’espère que nos rapports vont s’améliorer. »

Après avoir donné ses sensations, l’ancien joueur de Manchester City, Nice et Liverpool a mis en avant ses ambitions. Sixième de Ligue 1, l’Olympique de Marseille reste en course pour une qualification en Ligue des Champions. À six points de l’Olympique Lyonnais et à douze longueurs de Lille, l’équipe de Rudi Garcia peut envisager une fin de saison parfaite. Si Mario Balotelli a envie de jouer les premiers rôles, il se veut prudent : « on a besoin de jouer d’abord. On espère que l’équipe va jouer le podium le plus rapidement possible. Il faut du temps. » Le ton est donné.