Cet été, le FC Nantes s’est mis en quête d’un nouveau gardien. Les Canaris devaient compenser le départ de Ciprian Tatarusanu, en fin de contrat, qui a rejoint l’Olympique Lyonnais. Et les pensionnaires de La Beaujoire ont finalement misé sur Alban Lafont. Après une saison du côté de la Fiorentina, l’ancien portier du TFC a fait son retour dans l’Hexagone sous la forme d’un prêt de deux ans, avec une option d’achat de 7M€. Lors de sa conférence de presse de présentation, Lafont avait expliqué son choix. « On connaît tous l’histoire du FC Nantes, ce qu’il représente en France. Il y a un très grand palmarès, un beau stade, d’excellents supporters. Ça a pesé dans ma décision. Nantes m’attirait plus, j’ai aimé le discours du staff et de la direction, confie le portier en conférence de presse. C’est pour cela que je suis là aujourd’hui. Je sais qu’il y aura de l’attente autour de moi, je ne l’appréhende pas du tout. Je sais de quoi je suis capable, je vais bien bosser pour répondre aux attentes. »

Et le natif de Ouagadougou (Burkina Faso) a joint l’acte à la parole, même si tout n’a pas été parfait depuis son arrivée où il a connu parfois des difficultés. Titulaire en puissance, il a disputé en intégralité les huit premiers matches de son équipe en Ligue 1 Conforama. Samedi face à l’Olympique Lyonnais, Alban Lafont a été monstrueux. Il a écœuré les Lyonnais, sur le peu d’occasions qu’ils ont pu avoir. À la 35e, il a repoussé une tête d‘Aouar, à bout portant. Deux minutes plus tard, il a été de nouveau décisif en écartant un tir croisé de Memphis Depay (37e). Le gardien, qui appartient à la Fiorentina, a de nouveau réalisé une belle intervention à la 46e en contrant une frappe de Bertrand Traoré. En deuxième période, le Français a continué sur sa belle lancée en repoussant à deux reprises des tirs de Martin Terrier (63e). Il s’est parfaitement détendu et a réalisé un nouvel arrêt à la 80e sur une frappe de Memphis.

Lafont se sent bien à Nantes

Sérieux et appliqué, le dernier rempart nantais a été précieux pour les siens lui qui a réalisé au total 7 arrêts. Une prestation XXL qui lui a valu d’ailleurs le titre d’homme du match de la part de la Rédaction FM qui lui a attribué la note de 8. Déjà décisif face à Rennes cette semaine, puisqu’il a repoussé un penalty de Mbaye Niang, Alban Lafont commence à prendre ses marques. Après la rencontre face à l’OL, son entraîneur Christian Gourcuff est revenu sur le match de son joueur. « Dans ses interventions, Alban a contribué à préserver son but. Ça me gêne un petit peu qu’on réduise ça à lui. Notre axe défensif a été encore énorme. Le travail de l’équipe d’une façon générale. La récupération collective du ballon a été exemplaire ». Comme son entraîneur, le gardien des Canaris n’a pas forcément souhaité tirer la couverture à lui, bien qu’il soit content de sa copie.

« Je ne sais pas si je les ai écœurés (les Lyonnais), mais c’est un très bon match de toute l’équipe. Tout le monde a répondu présent sur le terrain et c’est grâce à cela que nous avons gagné samedi soir (...) Mon match ? Il est très bien. J’ai fait un bon match, je suis content. Quand je peux aider l’équipe, je suis très content. C’est ce qui est arrivé cet après-midi (samedi) ». Ravi mais toujours modeste, Alban Lafont savoure lui qui se sent plutôt bien chez les Nantais. « Je suis venu à Nantes avec des objectifs en tête. Je sais de quoi je suis capable. Les critiques ? Je ne lis pas les journaux (...) Je me suis senti tout de suite très bien dans l’équipe. J’ai été très bien accueilli. Comme je l’ai dit, je m’entraîne bien, j’essaye de progresser au maximum. J’espère que ça se ressentira sur le terrain et que je ferai encore d’autres bonnes prestations ». Un souhait que partage le FC Nantes, qui possède l’une des meilleures défenses de L1.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10