Battu à domicile lors de la première journée de championnat (défaite 0-2 contre Reims), l’Olympique de Marseille avait à coeur de se racheter sur la pelouse du FC Nantes. Malheureusement pour les hommes d’André Villas-Boas, les deux équipes n’ont pas pu se départager à l’issue du temps réglementaire (0-0). Un match nul qui laissera un petit regret aux Phocéens. Car si Steve Mandanda a largement contribué au point récolté à la Beaujoire, le penalty raté par Dario Benedetto a été un tournant de la rencontre.

Un épisode qui fait parler puisque c’est Dimitri Payet qui aurait dû se charger de la sentence. Mais dans un élan de générosité, le Réunionnais a choisi de laisser son nouveau coéquipier tenter sa chance. Un beau geste qui n’a pas accouché d’un but, mais qui a été salué par le capitaine Steve Mandanda. « On est un groupe de qualité, intelligent. C’était pour le mettre dans de bonnes conditions, pour le mettre en confiance. Malheureusement, ça arrive de rater, mais je sais qu’il va en mettre d’autres et qu’il va nous faire beaucoup de bien ».

« C’est la première et la dernière fois »

Une bonne intention également remarquée par Villas-Boas. Sauf que l’entraîneur portugais a très moyennement apprécié le geste de Payet. Dans un début de saison très poussif, AVB a conscience que ce penalty raté a pesé sur le tableau d’affichage. En conférence de presse, l’ancien coach du Zenit a donc tenu à mettre les points sur les i. En clair, lorsque l’OM obtient un penalty, c’est à Payet de le tirer et à personne d’autre, sauf si l’intéressé ne peut s’exécuter.

« Je ne sais pas. Evidemment, ce n’est pas une situation idéale. J’ai dit aux gars que c’est la première et la dernière fois que ça se passe. Je l’ai dit à la mi-temps parce qu’on a Dim pour les penaltys. On a très bien tiré les penaltys durant toute la pré-saison. C’est dur. Evidemment, il y a une intention positive dans tout ça, mais quand je me tourne vers le banc, Ricardo (Carvalho) me dit que Dario va tirer, je suis énervé. Ça peut arriver, il y a une belle intention. Dario était l’homme des penalties à Boca et normalement il les tire bien, aujourd’hui non. On a raté cette chance donc c’est la première et la dernière fois ». Le message est passé.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10