Dix-neuvième journée de Ligue 1 au programme ce samedi avec un joli multiplex de 10 rencontres. Parmi elles, celle du leader, le Paris Saint-Germain qui, sans surprise, est champion d’automne depuis quelque temps déjà. L’objectif ? Terminer cette année 2019 sur les chapeaux de roues avant de se projeter sur une année 2020 où la victoire en Ligue des Champions sera encore l’objectif prioritaire des Franciliens. Les troupes de Thomas Tuchel accueillent Amiens, dans un duel pour le moins déséquilibré au vu des résultats récents des deux équipes.

Avec sept points d’avance sur son dauphin, l’OM, et un match en moins, le Paris Saint-Germain affiche encore de sacrées statistiques, avec quatorze victoires et trois défaites. Les Parisiens ont gagné sept des huit rencontres disputées au Parc des Princes, n’ayant encaissé que deux buts pour vingt réalisations. Autant dire que les Amiénois, qui ne totalisent qu’une seule victoire en neuf matchs loin de leurs terres, vont avoir besoin d’un miracle pour l’emporter, eux qui n’ont plus gagné en Ligue 1 depuis cinq journées. Le dernier déplacement d’Amiens à Paris en octobre 2018 s’était d’ailleurs conclu sur une victoire parisienne 5-0.

Di Maria, Mbappé, Neymar et Icardi pressentis pour démarrer

Privé de Kimpembe et de Cavani, tous deux blessés, Thomas Tuchel devrait pouvoir aligner un onze de gala. Keylor Navas sera présent dans les cages, protégé par cette arrière-garde Bernat-Diallo-Silva-Meunier. Marco Verratti et Marquinhos devront faire les essuie-glaces devant la défense, et servir les quatre fantastiques. Neymar, Di Maria, Icardi et Mbappé devraient encore être alignés ensemble sur le front de l’attaque, pour le plus grand bonheur des supporters parisiens.

Et pour contrer tout ce beau monde, Luka Elsner, privé des deux anciens Parisiens Christophe Jallet et Mathieu Bodmer, va avoir du boulot. Le coach amiénois devrait sortir un 4-3-3, avec une défense Lefort-Dibassy-Chedjou-Calabresi devant Gurtner. Au milieu, Monconduit, Zungu et Blin auront fort à faire pour neutraliser le jeu parisien. Le trio offensif Kakuta-Konaté-Mendoza devra lui exploiter du mieux possible les quelques occasions qui se présenteront à lui.