Le Paris Saint-Germain ne s’arrête plus. De jouer et de gagner, depuis la défaite sur la pelouse de l’OL le 3 février dernier. Quatre matches, quatre victoires, à un rythme d’une rencontre tous les trois jours, avec un effectif décimé par les blessures. Face à Montpellier mercredi soir, le club de la capitale a souffert lors de la première période avant de finalement l’emporter sur le score de 5-1 après une seconde période aboutie. Et mine de rien, parvenir à garder une telle cadence nécessite une grosse débauche d’énergie.

En zone mixte, Kylian Mbappé a souligné les bons résultats et surtout les bonnes performances d’un point de vue collectif. « L’équipe joue bien, je joue bien donc tout se passe bien pour l’instant. On arrive à enchaîner les victoires, garder un rythme de jeu élevé même si on a eu quelques manques. Même si là ça a été plus la fatigue qu’un manque d’envie », a-t-il glissé. Justement, puisqu’ils sont si souvent sur le pont, comment font-ils pour avoir encore de la fraîcheur physique ?

« On est un peu dans le calcul »

« Il y a du jus, mais c’est sûr que ça commence à être dans le calcul. On montre que, malgré le fait que bien sûr on est un peu dans le calcul, on arrive à respecter l’adversaire, à jouer avec intensité et à respecter les consignes du coach », a glissé Mbappé. Calcul des efforts donc mais pas de match abandonné en route même si les performances sont parfois inégales. D’un point de vue personnel, Kylian Mbappé a lui marqué son 20e but en championnat (ce qui en fait le meilleur buteur), en attendant de voir si la Ligue va lui accorder le doublé (son premier but de la soirée a été accordé à Hilton contre son camp).

Son entraîneur Thomas Tuchel n’a même pas fait mine d’être surpris par son attaquant de 20 ans. « Surpris ? Non, car je travaille chaque jour avec lui et je sais qu’il est capable de cette chose », a-t-il lancé au micro de Canal Plus à la fin de la rencontre. Jusqu’où ira Mbappé ? Aussi loin qu’il pourra aller cette saison avec le PSG. Et bientôt Neymar et Cavani feront leur retour. « Il faudra s’éclater tout autant avec eux », a conclu Mbappé, qui tient sans broncher l’attaque parisienne sur ses jeunes épaules.