Ses premiers mots étaient forcément attendus. Après l’officialisation de son arrivée lundi, Thomas Tuchel s’est présenté devant les médias ce dimanche lors d’une conférence de presse organisée au Parc des Princes en compagnie de Nasser Al-Khelaïfi, le président du Paris Saint-Germain. Après avoir dévoilé ses plans de jeu notamment, le technicien allemand a profité d’une question d’un journaliste pour évoquer le cas Neymar. L’ancien coach du Borussia Dortmund a d’abord tenu à faire l’éloge de l’international brésilien, blessé mi-février contre l’Olympique de Marseille (3-0) et qui n’a plus joué depuis. « Oui je l’ai eu, je l’ai rencontré dimanche dernier. C’était un très bon rendez-vous. C’est un artiste, un joueur exceptionnel, l’un des meilleurs au monde », a lâché l’entraîneur de 46 ans.

Au centre de la plupart des attentions du côté du club de la capitale, Neymar n’aura pas de « traitement spécial » de la part de Thomas Tuchel. Ce dernier pense en effet avoir trouvé la recette pour tirer le meilleur de l’ancien attaquant du FC Barcelone : « les grands joueurs n’ont pas besoin d’un traitement spécial. Si on trouve une structure, alors on aura un joueur clé pour gagner nos matches. J’ai beaucoup d’admiration. J’ai rencontré une personne très gaie et sympathique. On a parlé de foot, j’ai vu un sourire sur son visage. On arrivera à trouver la structure pour qu’il soit dans les meilleures conditions. »

Tuchel n’a pas peur de Neymar ni des stars

Exit donc les caprices de Neymar ou autres problèmes. Fraîchement intronisé entraîneur du Paris Saint-Germain, peu de temps après le dernier match des champions de France contre le Stade Malherbe de Caen, le coach allemand pense déjà à l’avenir et ne se fait aucun souci avec Neymar. Le joueur de 26 ans devrait quant à lui apprécier ces déclarations, alors que les premiers résultats de leur collaboration seront très certainement suivis de près dans quelques mois. Mais il n’y a pas que le Brésilien dans l’effectif mais une pléiade de stars à gérer.

Cette gestion ne fait pas peur à Tuchel malgré son manque d’expérience à ce niveau. « Selon moi, les grands joueurs sont les plus simples à gérer. Ils savent ce que c’est. Ils ont gagné beaucoup de trophées. Je n’ai pas du tout peur des stars, et des grands noms, ils savent parfaitement ce qu’est le haut niveau. Je n’ai gagné qu’un titre, mais le PSG m’a fait comprendre qu’il cherchait un leader, un entraîneur avec une vision. Je suis très content de cette confiance. » Voilà qui promet pour la suite mais qui demande tout de même confirmation.