La vie personnelle de Mauro Icardi a un impact non négligeable sur son travail. En piquant la femme de Maxi Lopez, Wanda Nara, alors qu’il évoluait avec son compatriote sous les couleurs de la Sampdoria, il s’est mis à dos un bon nombre de ses collègues. Et l’histoire le poursuit jusqu’en sélection argentine, où Maxi Lopez était particulièrement apprécié. C’est l’une des raisons pour lesquelles il n’a jamais pu se faire une vraie place avec l’Albiceleste malgré ses statistiques flatteuses avec l’Inter Milan durant plusieurs années. Ce tournant personnel a même des conséquences sur son intégration au Paris Saint-Germain. C’est en tout cas ce que raconte aujourd’hui le Corriere dello Sport.

Déjà peu désireux de quitter l’Inter Milan malgré la décision des dirigeants de s’en séparer, Mauro Icardi a attendu jusqu’au dernier moment avant d’accepter de partir et de rejoindre le PSG. Une fois la nouvelle annoncée, certains joueurs du PSG auraient fait la soupe à la grimace. Le journal italien explique par exemple que Lionel Messi aurait « impliqué » Neymar en lui racontant toute l’histoire. De même, les compatriotes argentins d’Icardi présents au club, Angel Di Maria et Leandro Paredes, sont plutôt du côté de La Pulga et n’ont pas réservé un accueil particulièrement chaleureux à l’attaquant.

Icardi pourra dire non

Toutefois, il est ajouté que le comportement d’Icardi, qui ne s’attendait pas à autre chose, contribue au dégel des relations. Arrivé en toute humilité et conscient qu’il doit faire sa place pour espérer se relancer, il a déjà séduit une bonne partie du vestiaire parisien. Et sur le plan sportif, il a pu bénéficier très vite de temps de jeu en raison de l’absence d’Edinson Cavani. Qu’en sera-t-il une fois que l’entraîneur Thomas Tuchel aura récupéré l’ensemble de son secteur offensif ? Cela sera l’un des enjeux de la saison parisienne. Et de l’avenir de Mauro Icardi.

En effet, le PSG possède une option d’achat à 70 M€. Mais il ne sera pas le seul décideur. Une clause existe dans le contrat, permettant à Mauro Icardi de refuser de rester dans la capitale française. Ainsi, même si le PSG lève l’option pour le recruter définitivement, l’attaquant pourra l’en empêcher. Et quand on sait que l’Argentin ne rêve que de revenir en triomphant à l’Inter Milan, le club francilien est encore loin d’en avoir fait le successeur d’Edinson Cavani.