Le doute est désormais levé. Thomas Tuchel a annoncé ce vendredi en conférence de presse la présence de Neymar dans le groupe pour la réception de Strasbourg ce samedi au Parc des Princes (5e journée de Ligue 1). Un choix qu’il a longuement expliqué. « Oui, clairement oui, bien sûr (Neymar sera dans le groupe). Comme je l’ai dit, je suis très heureux de la fin du mercato, tout est clair, on connait notre groupe, j’en suis très content. Nous avons un grand groupe, beaucoup de talent, de caractère et de personnalité. Nous avons Ney dans notre groupe, c’est sûr maintenant, il n’y a plus de perturbation, il peut se concentrer à nouveau », a-t-il lancé avant de poursuivre.

« Il nous manque Edi et Kylian pour demain et c’est nécessaire que Neymar fasse son retour, il est un joueur du PSG, il est disponible pour ça. Il est habitué à ces voyages (le n° 10 était aux États-Unis avec la Seleção ces derniers jours, ndlr), il s’est entraîné normalement jeudi avec le groupe », a-t-il indiqué, ayant discuté avec son attaquant brésilien. « Ce n’est pas facile pour lui non plus ces dernières semaines. Maintenant, c’est décidé. C’est la vie. On a un peu parlé jeudi, on doit encore parler aujourd’hui. Parfois, à trop insister sur un sujet, on en fait une montagne, alors que le sujet ne le mérite pas forcément. Je dois trouver l’équilibre pour notre dialogue », a-t-il lâché, relativisant volontiers la situation.

« Neymar va retrouver son sourire »

« La vie n’est pas trop dure pour Ney. Vivre et jouer à Paris, ce n’est pas trop grave. Si on parle de tout ce que tout le monde a dit, Neymar, son père, sa mère, le FC Barcelone, on va perdre notre tête. Maintenant, les choses sont décidées. Je veux penser à l’avenir. C’est à moi de prendre des décisions maintenant. Il va retrouver son sourire. Après, on doit voir », a-t-il expliqué, histoire de dédramatiser, réagissant ensuite aux informations au sujet de l’accueil que réservent les supporters parisiens à l’international auriverde face aux Alsaciens.

« Je peux comprendre que tous les supporters ne soient pas heureux de la situation. Je ne peux pas influencer ou contrôler cette réaction. La seule chose que je peux contrôler, c’est mon équipe. Ney est notre joueur, c’est absolument nécessaire de clore ce sujet. Demain, on va voir. Je ne m’attends à rien. Il est un joueur du PSG, je suis persuadé qu’il va nous aider à atteindre nos objectifs. Gagner contre Strasbourg, c’est le premier défi pour Ney demain », a-t-il conclu. Le ton est donné. Neymar sait ce qu’il lui reste à faire.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10