Une claque. Il n’y a pas beaucoup d’autres mots pour qualifier le revers concédé ce week-end par Sochaux, littéralement balayé en déplacement à Evian-Thonon-Gaillard (5-1). Une déroute en bonne et due forme, qui remet le club doubiste dans les dures réalités du championnat de France de Ligue 1, après avoir cru entrevoir le chemin du redressement après une victoire contre le PSG (3-2) et un bon nul à Rennes (2-2). Une sortie de piste qui place les Lionceaux en position de premiers relégables, pointant à la dix-huitième place au classement du championnat de France de Ligue 1.

Un bilan sportif compliqué donc, alors que le club doit également faire face à des difficultés en interne, dans l’attente de la nomination d’un nouveau président délégué suite au départ d’Alexandre Lacombe. Alors, les Doubistes peuvent-ils se sortir de cette période bien noire ? La réponse du président de la SASP FCSM, Alain Cordier, sur le site officiel du club : « Je ne peux que louer le travail d’Alexandre Lacombe. Il a été un gestionnaire avisé et a mis en place une structure claire au sein de laquelle les bonnes personnes sont aux bonnes places. L’équipe professionnelle a les cartes en main pour bien travailler comme c’est le cas de l’ensemble du club. Je suis les affaires depuis Paris quasiment au quotidien et je reste confiant pour l’avenir. Des aléas sportifs peuvent survenir, pour nous comme pour des clubs plus armés. Nous avons les moyens de les surmonter ».

Des moyens certes, mais lesquels, alors que l’écurie sochalienne doit composer avec un contexte économique compliqué pour le groupe PSA. Pas de panique pour autant, Alain Cordier se veut rassurant : « Les difficultés de PSA ne concernent pas le club car celui-ci possède son autonomie financière et n’attend pas d’aide du groupe. Quant aux difficultés du football français, et même plus largement européen, nous les avons anticipées. Cela a peut-être nui aux performances sportives à court terme du FCSM, mais c’était une obligation économique. Nous continuerons dans ce sens, tout en nous efforçant d’améliorer nos résultats sportifs, comme nous y sommes déjà parvenus dans un passé récent ». Sochaux tient la recette miracle. Reste à savoir si la mayonnaise peut prendre indéfiniment.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10