À la recherche d’un buteur pour épauler le trop seul Michy Batshuayi, Vincent Labrune s’active à moins d’une dizaine de jours de la fin du mercato hivernal. Et la priorité du président de l’OM va pour Seydou Doumbia. Depuis 48 heures, Labrune a clairement passé la seconde. Tout d’abord en contactant l’AS Roma puis en se rapprochant de l’agent du joueur. Si le club romain cherche depuis le retour de son joueur au 1er janvier à le vendre, le manque d’offres concrètes autour de l’ancien buteur du CSKA Moscou pourrait le forcer à revoir sa copie.

C’est en tout cas ce qu’espère l’homme fort de l’OM qui multiplie les contacts avec le représentant de Seydou Doumbia comme nous l’a confié au téléphone ce matin Jean-Bernard Beytrison. L’agent suisse ne cache pas que l’option Marseille est sérieusement étudiée et que des discussions autour d’un prêt avec option ont été lancées. « C’est clair qu’un club comme l’OM, qui fait partie des meilleurs clubs français, ne laisse pas indifférent Seydou. J’ai entamé la discussion avec la direction de l’OM pour un prêt avec option, c’est le premier pas. Après tout dépendra de l’AS Roma qui a les cartes en main dans ce dossier. »

Le club de la Louve, qui ne veut plus entendre parler du vainqueur de la CAN 2015, pourrait se montrer attentif en cas d’offre concrète de la part du club phocéen. Vincent Labrune a donc toutes les cartes en main pour espérer recruter un attaquant qui, quand il est à son meilleur niveau, n’est pas loin d’être un buteur de classe mondiale. Il faut rappeler qu’il y a encore deux ans il avait marqué 18 buts en 22 matches de Premier League russe. Du côté de Manchester City, on ne garde pas non plus un très bon souvenir de Seydou Doumbia. Il faut dire qu’en quatre oppositions en Ligue des champions, le buteur ivoirien a marqué à cinq reprises contre les Citizens. Des statistiques impressionnantes qui peuvent faire rêver plus d’un supporter de l’OM, inquiet et tremblotant à chaque tacle appuyé sur Michy Batshuayi.