L’Équipe l’annonçait dès mardi soir, l’Olympique Lyonnais envoie ce mercredi une délégation en Espagne pour traite avec Villarreal dans le dossier Karl Toko-Ekambi (27 ans). Les Gones semblent bel et bien décidés à boucler cette opération très vite. Et s’ils y croient, c’est que l’international camerounais (30 sélections, 3 buts) a été convaincu par leurs arguments. Selon El Periodico Mediterraneo, l’attaquant souhaite rentrer en France.

Mieux, d’après le quotidien régional espagnol, l’ancien Angevin, doublure de Gerard Moreno depuis le début de la saison (11 titularisations, 7 entrées en jeu, 6 buts en Liga), insiste pour changer d’air. Pour parvenir à ses fins, l’OL doit désormais se plier aux exigences du Sous-Marin Jaune. Les Ibères demandent au moins 25 M€ hors bonus pour lâcher leur meilleur buteur en 2018/19 (18 réalisations toutes compétitions confondues).

Un prix élevé qui s’explique. Le VCF ne s’attendait en effet pas à devoir recruter cet hiver. Et pour trouver un remplaçant de qualité à KTE, à une vingtaine de jours de la fin du mercato, il lui faudra une belle enveloppe. Le ton est donc donné. À l’OL, privé de Jeff Reine-Adélaïde et Memphis Depay pour plusieurs mois, de jouer. La réunion du jour de l’autre côté des Pyrenées s’annonce plus que jamais décisive.