Ce soir, l’Olympique de Marseille aura un oeil du côté du stade Karaiskakis, l’antre de l’Olympiakos. Rien à voir avec Saint-Étienne, mais c’est bel et bien la formation grecque que les dirigeants olympiens vont venir observer. La raison ? Trois joueurs intéresseraient fortement le staff marseillais en vue de la prochaine saison.

Selon une information dévoilée par le 10 Sport, l’OM va superviser deux Grecs et un Brésilien. Les deux premiers cités sont défenseurs alors que le troisième joue attaquant. Bien connu des clubs français, Vassilios Torosidis (photo) voit donc un deuxième gros club de Ligue 1 s’intéresser à lui après l’Olympique Lyonnais. Âgé de 23 ans, ce latéral droit international peut également évoluer dans l’axe. Evoluant à l’Olympiakos depuis deux ans et demi, il pourrait être une solution pour combler le départ de Taiwo. S’il venait à débarquer sur la Canebière, Gerets aurait alors le loisir de repositionner Laurent Bonnart à gauche, un poste qu’il a occupé au Mans.

Âgé de 32 ans, Paraskevas Antzas est quant à lui une piste moins fiable. En effet, bien qu’il possède une grande expérience en tant que défenseur centre, on imagine mal l’OM recruter un nouvel arrière de plus de 30 ans alors qu’il possède déjà des éléments de ce profil avec Hilton et Rodriguez. Le seul avantage d’Antzas qui pourrait faire réfléchir les Marseillais, c’est que ce dernier est libre en juin.

Enfin, la dernière piste étudiée mène au Brésilien Diogo Luis. Arrivé en Grèce cette saison, l’ancien pensionnaire de Portuguesa a inscrit 6 buts en 20 matches de championnat grec et 2 en coupe UEFA. À 21 ans, Diogo possède toutefois un profil à la Ben Arfa. Capable de marquer, il n’est toutefois pas un vrai buteur puisqu’il est plus à l’aise sur les côtés. Un profil intéressant, mais cette solution devrait être coûteuse étant donné que l’Olympiakos ne sera pas forcément disposé à le lâcher après seulement un an.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10