Une main de fer dans un gant de velours. Depuis son retour au Paris SG à la direction sportive, Leonardo se montre ferme dans les discussions concernant les prolongations de contrat. Le dossier Thiago Silva (35 ans) en est visiblement l’illustration. Selon les informations dévoilées ce jeudi par le média brésilien UOL Esporte, le capitaine, en fin de bail en juin, s’est bien vu proposer un nouveau contrat.

Si on en ignore la durée, on sait qu’il prévoyait une réduction de ses émoluments. Le défenseur brésilien, lui, espérait une autre offre : deux ans de plus et une augmentation salariale. Des positions éloignées qui devraient aboutir à une fin de l’aventure du « Monstro », démarrée en 2012, dans la capitale. Une affaire qui symbolise la fermeté du dirigeant parisien.

Angel Di Maria prochain frustré

Dani Alves (36 ans), aujourd’hui à São Paulo, peut en témoigner. Leo n’a en effet pas souhaité le prolonger parce que ses exigences salariales étaient trop élevées selon lui. Idem, d’après la publication auriverde, pour Edinson Cavani (33 ans), qui quittera lui aussi la Ville lumière. Le prochain sur la liste pourrait être Angel Di Maria (32 ans). Sous contrat jusqu’en juin 2021, « El Fideo » se verrait bien prolonger.

Seulement, son directeur sportif n’entend pas accéder à sa requête s’il ne baisse pas son salaire. Enfin, le décideur francilien ne se précipite pas non plus pour étendre le bail du latéral droit Thomas Meunier (28 ans), qui expire en juin. Seuls Marquinhos (25 ans) et Marco Verratti (27 ans), qui représentent les modèles à suivre pour Leonardo, ont eu droit à des augmentations. Le renouveau passe par là selon lui.