Le mercato estival du Paris Saint-Germain aura largement été impacté par les règles du fair-play financier. Le club de la capitale attendant, en effet, longtemps pour connaître les sanctions de l’ICFC. Après celles-ci, qui ne furent pas franchement sévères, les Parisiens ont démarré leur recrutement avec l’arrivée de Gianluigi Buffon, l’ancien gardien de la Juventus, et puis c’est tout. Sauf que visiblement Thomas Tuchel veut voir quelques éléments arriver.

Le technicien allemand, arrivé libre cet été en remplacement d’Unai Emery, a vu partir Javier Pastore (Roma), Odsonne Edouard (Celtic Glasgow) et Yuri Berchiche (Athletic Bilbao) notamment. Par conséquent, au poste d’arrière gauche, il ne lui reste que Layvin Kurzawa et probablement quelques jeunes qu’il s’évertue à tester pendant les rencontres amicales. Mais aucun autre joueur professionnel dans ce secteur de jeu qu’il convient alors vite de garnir.

Wendell, c’est 30 millions d’euros

Selon les informations de Kicker, le Paris SG serait toujours sur la trace de Wendell, le latéral gauche du Bayer Leverkusen. Selon le média allemand, les décideurs français pourraient rapidement contacter leurs homologues allemands afin de faire une offre proche des trente millions d’euros. Toutefois, le directeur sportif du Bayer s’est aussi exprimé et il n’a pas l’air franchement inquiet pour son joueur de 25 ans, sous contrat jusqu’au 30 juin 2021.

« Cela n’a jamais été un problème pour nous (les intérêts des clubs, ndlr). Il n’y a aucun joueur ici qui a actuellement l’ambition de vouloir s’enfuir », développe donc Jonas Boldt. Pourtant, Kicker considère bien que le Paris SG va passer prochainement à l’attaque et entamer les négociations. Il serait, en effet, vraiment temps que le champion de France 2017-2018 passe la seconde sur ce mercato s’il ne veut pas se retrouver dans une situation compliquée en cours de saison.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10