La page s’est tournée le 25 juillet. Ce jour-là, Vincent Labrune a abandonné le fauteuil de président de l’Olympique de Marseille, qu’il occupait depuis l’été 2011. Après des vacances en Croatie et aux États-Unis, l’Orléanais est bien décidé à entamer un nouveau chapitre de sa vie. « Je me refais une petite santé, je freine sur les clopes, je revois mon ami Eric Hannezo, mon associé dans la boîte de production Black Dynamite. Je l’avais dit : "Quand tu coupes, tu dois couper vraiment" », a-t-il confié à L’Équipe.

Pour autant, il n’entend pas rester longtemps loin du monde « des médias et du sport » . L’ancien homme fort de l’OM est notamment l’un des candidats à l’entré au Conseil d’Administration de la Ligue de Football Professionnel (Mickaël Landreau et Alain Roche postulent eux aussi). Il bénéficie déjà du syndicat Première Ligue et devrait rapidement obtenir celui des autres familles du football français. De quoi se reconstruire après son éprouvant mandat marseillais.

S’il n’a pas voulu faire son bilan à la tête du club phocéen, l’homme de communication dit tout de même « ne rien regretter », semblant encore ému au moment d’évoquer sa relation avec Margarita Louis-Dreyfus notamment. « J’ai repris ma liberté. Mais il y a plein de choses qui ne peuvent s’effacer, on a surmonté tellement de moments difficiles ensemble », a-t-il conclu, sans en dire davantage. La page est tournée.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10