Chelsea FC – Bayern Munich. C’est l’un des chocs de ces 8es de finale de Ligue des Champions, dont le premier acte se tiendra ce mardi soir (21h00) à Stamford Bridge. Les deux formations se retrouvent en C1 pour la première fois depuis la finale de l’édition 2011/2012, remportée par les Blues au bout du suspens, aux tirs au but. Depuis, huit ans ont passé et les effectifs bavarois et londoniens ont bien changé. Pour le Bayern, Manuel Neuer, Jérôme Boateng et Thomas Müller sont les seuls joueurs encore présents au club alors que Chelsea n’en possède plus aucun, excepté Frank Lampard, joueur blue à l’époque, et désormais entraîneur de l’équipe première. Emmenés par leurs top players, les deux clubs font aussi confiance aux jeunes. Ce rendez-vous européen au parfum de retrouvailles sera l’opportunité de confronter deux latéraux qui montent en puissance depuis le début de la saison : Alphonso Davies (19 ans) du côté du Bayern et Reece James (20 ans) pour les Blues.

Arrivé en janvier 2019 des Vancouvers Whitecaps (MLS), le premier cité est en train de se faire un nom sur l’aile gauche de la défense bavaroise. L’international canadien (17 sélections) a éclos cette saison. Il totalise 25 matches toutes compétitions confondues, et 5 passes décisives sur l’exercice actuel. Rapidité, percussion et explosivité, il dégage un profil très offensif à l’image des latéraux modernes et impressionne en Allemagne. Il est l’un des éléments majeurs de l’équipe de Hans-Dieter Flick et le coach bavarois s’est réjoui à plusieurs reprises de l’avoir dans son effectif. « En ce moment, il est tout simplement génial. Vous pouvez voir ce qu’il peut faire avec sa vitesse et son physique défensif. Il nous fait vraiment beaucoup de bien en ce moment », déclarait-il en décembre. Journaliste pour Bild et spécialiste du Bayern Munich, Philipp Kessler est également tombé sous le charme du Canadien. Il nous en a fait l’éloge : « Wow ! Il a un physique extraordinaire, il est fort et très rapide. Avec sa vitesse, il est un peu comme un sauveur pour le Bayern Munich en défense. Il a tellement de potentiel qu’il peut s’améliorer dans tous les domaines. Pour le moment, je dirais qu’il pourrait améliorer son habileté tactique et son jeu de position. Mais il joue de mieux en mieux. Il pourrait également jouer comme ailier mais le Bayern compte principalement sur lui comme arrière gauche. »

Deux joueurs dans la vague des latéraux modernes

Le latéral gauche pourrait se distinguer sur la pelouse de Stamford Bridge et aider le Bayern Munich à aller chercher un résultat à Londres ce mardi. Mais Reece James, latéral droit des Blues, ne le verra pas de cet œil et tentera de contrer les offensives de son adversaire. Le joueur de Chelsea est lui aussi en train de prendre une autre dimension à son poste. Prêté la saison dernière à Wigan (Championship) où il a bluffé tout son monde et été nommé meilleur joueur du club sur l’exercice, Reece James est revenu à Chelsea pour viser une place de titulaire. Un objectif vite accompli pour celui qui a rejoint le club à l’âge de 6 ans et qui était désigné meilleur joueur de l’académie en 2018. Depuis le mois d’octobre, il a découvert la Premier League et gratté par-ci par-là quelques minutes sur le côté droit de la défense avant d’obtenir un peu plus de temps de jeu et de devenir enfin titulaire indiscutable. Après 22 matches TTC et 2 passes décisives délivrées en 15 rencontres de championnat, la défenseur a séduit les observateurs du football anglais, à l’image de Jacob Steinberg, reporter football pour The Guardian. « Il a impressionné depuis son arrivée dans l’équipe première. Il a l’air très confiant sur son côté et possède beaucoup de qualités : force, vitesse, technique », nous a-t-il confié mais selon lui, sa plus grande qualité est sa capacité de centre.

Un avis partagé par Jake Heasman, journaliste sportif pour The Sun, qui nous a glissé une anecdote plutôt révélatrice de son talent. « Ses centres sont comparés à ceux de David Beckham et de Trent Alexander-Arnold. Il est surnommé « The Beast » (la bête) par ses coéquipiers. Pour un si jeune joueur, sa présence physique est vraiment incroyable. » Il a même pris la place du capitaine des Blues, Cesar Azpilicueta, à droite, obligeant Frank Lampard à pousser l’Espagnol sur la gauche de la défense. Et c’est tout sauf une surprise pour Joshua Jones, journaliste sportif également pour The Sun. « Son talent est clair, il a travaillé avec Jody Morris (actuel adjoint de Lampard et ancien coach chez les jeunes) à l’académie et est le successeur naturel du poste d’arrière droit. De plus, Azpi est fort également sur le côté gauche » nous a-t-il déclaré. Reece James prend du galon à Chelsea et l’international espoirs anglais toque désormais à la porte de la sélection emmenée par Gareth Southgate. En attendant, Reece James aura à cœur de montrer contre le Bayern Munich l’étendue de son talent.