Ramsey, Danilo, Rabiot, Demiral, Buffon et De Ligt ont débarqué à la Juventus Turin cet été, dans l’optique de jouer. Pourtant, les petits nouveaux (ou revenant dans le cas de Gianluigi Buffon) savent que la concurrence est rude dans le Piémont. Et pour cause, chaque été, la Vieille Dame se renforce de manière conséquente, alors que le dégraissage ne suit pas vraiment. Durant les derniers jours du mercato, tout a été tenté pour faire partir certains éléments, avec au moins un attaquant (Mandzukic ou Dybala) et au moins un milieu (Can était clairement ciblé).

Les dirigeants faisaient notamment planer la menace d’une non-inclusion dans la liste des 25 joueurs envoyés à l’UEFA pour la Ligue des Champions (dont 8 joueurs formés sur le territoire, dont 4 joueurs formés au club). Les places étaient chères et on sait désormais qui a fait les frais des choix de Maurizio Sarri, l’entraîneur (si toutefois c’est bien lui qui a tranché).

Un coup dur pour Mandzukic

Deux grands absents sont donc à noter : Mario Mandzukic (33 ans, au club depuis 2015 et irréprochable en Ligue des Champions) ainsi qu’Emre Can (25 ans, recruté libre en provenance de Liverpool en 2018). A noter que Giorgio Chiellini n’a pas été inclus non plus, puisqu’il ne sera pas remis à temps de sa rupture des ligaments croisés. Rappelons que les clubs auront le droit de modifier cette liste une fois la phase de poules terminée.

Des joueurs moins prestigieux sont également sacrifiés comme l’international croate Marko Pjaca ou encore le gardien italien Mattia Perin (qui devrait rejoindre Benfica après sa blessure). Blaise Matuidi et Adrien Rabiot sont bien présents. Une bonne nouvelle pour le premier, pour lequel la presse italienne n’avait que peu d’égards avant le début de saison, l’annonçant mis sur le marché et potentiellement non retenu en Coupe d’Europe. La Juve a fait ses choix.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10