La phase de poules de la Ligue des Champions est désormais terminée. Désormais, tout le monde n’attend qu’une chose : le tirage au sort des huitièmes de finale programmé lundi prochain à 12h à Nyon (Suisse). En termes de calendrier, les matches allers se joueront les 18, 19, 25 et 26 février prochains, et les retours les 10, 11, 17 et 18 mars. Quel sort sera réservé à nos deux représentants français, le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais ?

Pour rappel, il convient de rappeler que deux équipes d’un même pays ne peuvent pas s’affronter (règle qui disparait à partir des quarts de finale). Idem pour les clubs ayant évolué dans la même poule. De quoi donner un petit mal de tête à l’heure de faire des pronostics puisque les Anglais (Liverpool, Tottenham, Manchester City, Chelsea), les Espagnols (Real Madrid, FC Barcelone, Valence, Atlético de Madrid), les Italiens (Juventus, Naples, Atalanta) et les Allemands (Bayern Munich, Borussia Dortmund, RB Leipzig) possèdent un contingent plus important que celui de la France.

L’OL a plus de chances de tirer Valence

Comme chaque année, le compte Twitter MisterChip a donc calculé le pourcentage de chances réservé à chaque formation. En ce qui concerne le PSG, le club de la capitale risque fort de ne pas profiter de son statut de premier de groupe. Il a en effet plus de chance de tomber sur Chelsea (18,282%), l’Atlético (17,932%) et Tottenham (17,333%. Les adversaires les moins probables sont Naples (14,885%) et l’Atalanta (14,885%). Enfin, Paris a 16,683% de chances de tomber sur le Borussia Dortmund. Sauf que ce tableau révèle également que Chelsea a de fortes chances d’hériter du Barça (23,377%). Quand aux Colchoneros, ce serait plus Manchester City (22,627%) ou Liverpool (22,627%). Au final, l’adversaire le plus probable en termes de pourcentage est le Tottenham de José Mourinho.

De son côté, l’Olympique Lyonnais sait que son statut de deuxième de poule lui offre la quasi certitude d’affronter un gros morceaux en huitième. Oui, mais un espoir existe chez les Gones d’être relativement épargnés. En effet, ils ont plus de chance de tomber sur Valence (17,782%), considéré comme le tirage le plus abordable, que sur le Barça (17,133%), Manchester City (17,033%), Liverpool (17,033%) ou la Juventus (16,733%). L’opposant le moins probable serait le Bayern Munich (14,286%). Le décor est planté, reste maintenant à savoir si la loi des statistiques sera respectée. Ou pas.