Les Anglais ont le sourire. Outre les prestations de Liverpool contre Maribor (7-0) et de Manchester City face à Naples (2-1), les Britanniques ont également apprécié le match nul ramené par Tottenham de Madrid (1-1). Un exploit quand on sait qu’il faut remonter à 1985 pour retrouver trace d’une pareille performance des Spurs dans la capitale espagnole. Et si la formation londonienne a su préserver ses chances de qualification pour les huitièmes de finale, c’est en très grande partie grâce à son Français Hugo Lloris (30 ans).

Auteur de plusieurs parades, le capitaine de l’équipe de France a surtout brillé grâce à un arrêt sensationnel face à Karim Benzema. Une prestation qui lui vaut aujourd’hui de faire les gros titres de l’autre côté de la Manche. « Hugo Boss », a ainsi titré le Mirror. « Les Spurs saluent Hugo le héros », écrit de son côté le Daily Express. « Un Lloris brillant contrarie les tenants du titre », souligne pour sa part le Telegraph. Une brillante manière pour l’ancien portier de l’Olympique Lyonnais de boucler une période de sept jours ponctuée également par la qualification pour le Mondial 2018.

Et si la presse anglaise a été dithyrambique avec Lloris, que dire de Mauricio Pochettino. « Hugo a été fantastique. Avec cette prestation, il mérite d’être félicité. Il a démontré son vrai niveau. Aujourd’hui (hier), vous avez vu pourquoi Hugo Lloris est l’un des meilleurs gardiens du monde. Sa performance a été fantastique, brillante. Lloris a fait du bon travail. Je crois que Hugo Lloris a été fantastique. C’est vrai que la dernière grosse occasion était pour nous, mais c’est le football. Nous avons été récompensés. » Un joli compliment qui fera chaud au cœur d’un Lloris gonflé à bloc avant le choc du week-end prochain contre Liverpool.