Leicester est parti pour faire une sacrée saison. Si le titre est bien trop loin pour les Foxes compte tenu de l’avance de Liverpool, Jamie Vardy et ses partenaires vont batailler pour la deuxième place avec Manchester City. Et une place pour la prochaine édition de la Ligue des Champions semble promise au champion d’Angleterre 2016, qui compte onze points d’avance sur le cinquième Sheffield. L’exclusion de Manchester City libérerait en plus une place supplémentaire en cas de refus de l’appel des Citizens de la part du TAS. Mais l’équipe entraînée par Brendan Rodgers n’a pas encore les moyens financiers ni même le prestige qu’ont les grosses écuries du championnat britannique, mêmes si elles sont loin derrière au classement.

Les Foxes doivent donc s’attendre à voir de nombreux clubs de Premier League toquer à la porte pour leurs meilleurs éléments l’été prochain. Ce fut d’ailleurs déjà le cas lors du mercato hivernal, où le club a dû repousser de nombreuses approches pour des joueurs comme Ben Chilwell, Jonny Evans, Caglar Soyuncu et James Maddison. Et tout porte à croire que Leicester ne résistera pas à un nouvel assaut d’ici quatre/cinq mois et que ce dernier partira l’été prochain. C’est du moins ce qu’explique le Manchester Evening News ce samedi.

Arrivé à l’été 2018 et auteur de 6 buts et 3 passes décisives en Premier League cette saison, le milieu de terrain de 23 ans sait déjà où il souhaite évoluer l’an prochain : il veut rejoindre Manchester United. Sous contrat jusqu’en 2023, l’ancien de Norwich est la cible prioritaire des Red Devils avec Jack Grealish (Aston Villa) pourrait cependant coûter très cher aux Mancuniens. Le média anglais explique que Leicester pourrait demander un montant supérieur aux 90 millions d’euros qu’a coûté Harry Maguire l’été dernier. Du côté d’Old Trafford, on se montre en tout cas optimiste quant à l’arrivée de l’international anglais, aussi convoité par Chelsea et Tottenham. La reconstruction est en marche...