Arrivé à Tottenham en 2013, suite au départ de Gareth Bale au Real Madrid, Christian Eriksen aura tout connu ou presque avec les Spurs. Des saisons compliquées avec André Villas-Boas et Tim Sherwood et des années plus heureuses avec Mauricio Pochettino. En point d’orgue, une finale de Ligue des Champions perdue contre Liverpool (2-0) à la fin du dernier exercice. Estimant avoir fait le tour de la question au sein du club londonien, le milieu danois n’a pas hésité à clamer ses envies de départ en début de mercato. Son bail se terminant à l’été 2020, Tottenham a rapidement accepté de céder son joueur, mais pas à n’importe quel prix.

Désireux de recevoir une offre avoisinant les 80 millions d’euros, la direction des Spurs a longtemps semblé inflexible. Mais à deux jours de l’issue du mercato en Angleterre, elle aurait finalement revu ses exigences. Voulant à tout prix récupérer de l’argent en cas de départ du Danois, le Président de Tottenham Daniel Levy attend désormais 60 millions d’euros. Suffisant pour séduire le Real Madrid. Le club de la capitale espagnole en a fait son plan B en cas d’échec de la piste Paul Pogba. Néanmoins, d’autres clubs sont en avance. D’après les dernières informations de Sky Sports, Manchester United n’aurait pas abandonné la piste menant au natif de Middelfart.

L’Atlético de Madrid y croit aussi

Décidé, à tout prix, à renforcer son milieu de terrain avec un élément technique doté d’une belle vision du jeu, les Red Devils ont multiplié les pistes (Sergej Milinkovic-Savic et Bruno Fernandes) sans pour autant parvenir à un accord définitif avec l’une d’entre elles. N’ayant toujours pas effectué d’offre officielle, le club mancunien pourrait néanmoins passer à l’attaque rapidement et formuler une nouvelle proposition. À noter qu’une arrivée du Danois ne serait pas forcément suivie d’un départ de Paul Pogba. Les deux joueurs n’étant pas forcément liés, rappelle Sky Sport. Quoi qu’il en soit, les Reds Devils ne devront pas perdre de temps.

À la recherche d’un élément offensif capable d’illuminer son entrejeu, l’Atlético de Madrid a de son côté décidé de continuer de jouer sa carte. Mundo Deportivo explique que Christian Eriksen plaît toujours à la direction madrilène, pas en reste sur ce mercato. Celle-ci attend que soient officialisés les départs de Nikola Kalinic et Angel Correa pour passer à l’attaque et conclure en beauté un mercato estival rondement mené. Reste désormais à savoir qui gagnera cette course contre la montre. D’autant qu’il ne reste désormais plus qu’une poignée d’heures avant que le mercato anglais ne ferme ses portes.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10