Largué par le leader de la Premier League, Liverpool, Manchester City a quasiment abandonné dans la course au titre. En revanche, les Citizens ne comptent pas se faire également distancer par Leicester. Dauphins des Reds, les Foxes ont d’ailleurs mis un peu plus la pression aux Mancuniens après leur victoire sur Newcastle plus tôt dans l’après-midi, repoussant ainsi City à quatre longueurs. Les hommes de Pep Guardiola ne devaient donc pas se rater à l’occasion de la réception d’Everton. Une affiche importante, mais qui était aussi l’occasion pour Guardiola de retrouver un entraîneur qu’il apprécie énormément : Carlo Ancelotti.

VAR et ennui

De retour aux affaires en Angleterre, l’Italien savait d’ailleurs à quoi s’attendre pour ses retrouvailles avec l’ancien coach du Barça. Bien regroupés, les Toffees ont immédiatement tenté de presser le porteur du ballon pour empêcher City de développer son jeu et tenter de placer quelques contres. Une tactique qui aurait d’ailleurs pu surprendre les Mancuniens sur une tentative excentrée de Coleman bien repoussée par Bravo (8e). Une alerte qui n’a cependant pas bouleversé le scénario qui était attendu cet après-midi à l’Etihad, à savoir une domination d’un Man City supérieur techniquement et monopolisant le cuir. Les fans des Citizens pensaient d’ailleurs voir leur équipe fétiche confirmer sa supériorité en ouvrant le score suite à un centre de Cancelo repris victorieusement par Foden. Mais c’était avant que la VAR ne calme tout ce petit monde en refusant le but pour un hors-jeu de Mahrez (13e).

Cinq minutes plus tard, la vidéo assistance refaisait parler d’elle sur une action litigieuse entre l’international algérien et Digne. Penaty pour City ? Non, main de Mahrez (18e). Repris par la patrouille vidéo à deux reprises, le Fennec a ensuite vu Pickford repousser une frappe croisée (29e) et s’est raté sur une tentative à l’entrée de la surface (41e). Une première période sans réussite donc pour l’ancien Havrais. Pour le reste, rien de bien transcendant à signaler. Les hommes de Guardiola ont certes eu le contrôle du ballon, mais en choisissant de concentrer tous leurs efforts dans l’axe, ils se sont souvent heurtés au bloc adverse. Sans oublier aussi le choix de Guardiola de débuter la rencontre avec des titulaires tels qu’Agüero, Bernardo Silva, David Silva ou Sterling sur le banc. Enfin, côté Everton, la troupe d’Ancelotti a eu le plus grand mal à dépasser la moitié de terrain.

Gabriel Jesus le sauveur

Au retour des vestiaires, City gardait la mainmise sur le ballon. Mais cette fois, l’efficacité a enfin été au rendez-vous. Pour le plus grand bonheur de Gabriel Jesus. Auteur de 6 petits buts cette saison en championnat, le Brésilien a refait le plein de confiance en signant un doublé en sept minutes (51e, 58e). De quoi éviter à City une nouvelle désillusion en Premier League, même si le but marqué par Richarlison à vingt minutes du terme suite à une erreur de relance de Bravo a rappelé combien la défense de Man City était fragile cette saison (2-1, 71e). Avec 24 buts encaissés, les Citizens ont d’ailleurs dépassé leur total de toute la saison dernière (23). C’est dire. Mais cet après-midi, les Mancuniens ne retiendront que la victoire.

Au classement, le champion en titre est toujours troisième, mais reste à une unité de Leicester. Il y avait également deux autres matches programmés à 18h30. Derrière Bournemouth au classement au coup d’envoi, West Ham a profité de cette opposition avec les Cherries pour les démolir 4 buts à 0. Les Hammers grimpent au 16e rang, tandis que leur victime du jour tombe dans la zone rouge (18e). Enfin, Crystal Palace a frôlé la catastrophe sur la pelouse de la lanterne rouge du championnat. Menés durant une grande partie du match, les Eagles ont réussi à arracher le point du nul contre Norwich City (1-1) grâce à Wickham.

Les résultats du jour :

- Manchester City 2-1 Everton (Gabriel Jesus x2 ; Richarlison)

- Norwich 1-1 Crystal Palace (Cantwell ; Wickham)

- West Ham 4-0 Bournemouth (Noble x2, Haller, Anderson)

- Newcastle 0-3 Leicester (Pérez, Maddison, Choudhury)

- Southampton 1-0 Tottenham (Ings)

- Watford 2-1 Wolverhampton (Deulofeu, Doucouré ; Neto)

- Brighton 1-1 Chelsea (Jahanbakhsh ; Azpilicueta)

- Burnley 1-2 Aston Villa (Tarkowski ; Wesley, Grealish)