Un seul petit but, à Astana, en Europa League. Depuis le début de la saison, le bilan de Jesse Lingard (27 ans) est famélique. Perturbé par des soucis extrasportifs, l’attaquant de Manchester United est loin d’afficher son meilleur visage ces derniers mois. Longtemps, Ole Gunnar Solskjaer a soutenu l’international anglais (24 sélections, 4 réalisations). Mais récemment, face à la presse, le manager norvégien l’a mis devant ses responsabilités.

« Jesse a connu des hauts et des bas comme je l’ai déjà dit. (...) Nous voulons qu’il revienne, qu’il recommence à marquer et faire des passes décisives. (...) Il a la tête baissée et travaille dur et revient au Jesse que je connaissais », a-t-il confié en conférence de presse. Le message n’est visiblement pas très bien passé, puisque le pur produit du centre de formation des Red Devils reste aux abonnés absents, comme face à Manchester City en Carabao Cup (1-3).

MU n’en peut plus

Et à en croire le Sun, cette nouvelle prestation bien terne, associée à son rapprochement avec Mino Raiola, un agent pas franchement en odeur de sainteté du côté d’Old Trafford suite aux derniers développements du dossier Paul Pogba (26 ans), irriterait au plus haut point OGS et la direction mancunienne. Ces derniers seraient même tout bonnement prêts à le mettre dehors alors que son contrat expire en juin 2021.

Si l’information reste à prendre avec des pincettes, elle corrobore avec celle qui circule en Italie, lancée par Sport Italia, selon laquelle le natif de Warrington aurait récemment été proposé à l’AC Milan, club où un certain Mino Raiola a ses entrées. Preuve que le clan Lingard prépare peut-être déjà la suite... Manchester United, en difficulté sportivement, se serait bien passé de tous ces feuilletons mercato à gérer.