Pour son premier match de l’année 2020, Jesse Lingard (27 ans) était titulaire à l’Emirates face à Arsenal. Mais après une heure de jeu, le milieu anglais a quitté la pelouse londonienne en ayant inscrit autant de but et délivré autant de passe décisive que durant toute l’année civile 2019, c’est-à-dire zéro. Une statistique qui fait bien marrer les réseaux sociaux.

Pas de quoi convaincre Ole Gunnar Solskjaer de l’installer durablement sur le banc. Pour le moment, serait-on tenté de dire. Car le Daily Mail dévoile une information qui fait grincer des dents à Manchester. Lingard travaillerait désormais avec le célèbre agent Mino Raiola. Ce dernier souhaiterait augmenter son portefeuille de joueurs anglais et a donc visiblement convaincu le Mancunien de lui faire confiance. C’est bien là le problème.

Le nouvel ami de Lingard met MU en rogne

Entre Raiola et Manchester United, c’est la guerre depuis le refus des Red Devils de laisser partir le champion du monde français Paul Pogba l’été dernier. Depuis, c’est l’escalade en termes de provocations publiques. « Aujourd’hui, je n’y amènerais plus personne (à Manchester United). Ils (les dirigeants) seraient capable de ruiner Maradona, Pelé ou Maldini. Paul a besoin d’une équipe et d’un club comme la Juventus », a ainsi récemment déclaré Raiola.

Une relation devenue si tendue que la presse anglaise a révélé que MU a tenté d’évincer Raiola des négociations pour le transfert du phénomène norvégien Erling Braut Håland (recruté depuis par le Borussia Dortmund). Lié aux Red Devils jusqu’en juin 2021, Jesse Lingard verra-t-il son avenir à Old Trafford en pâtir ? Le tabloïd se pose clairement la question ce lundi matin.