L’histoire d’amour entre Mino Raiola et Manchester United a pris du plomb dans l’aile. Après avoir construit une relation très productive durant toutes ces années (Mkhitaryan, Ibrahimovic, Lukaku, Pogba), le super agent et le club anglais sont un peu en crise. Il semblerait que Raiola soit allé trop loin cette fois. Les résultats des Red Devils ne lui plaisent guère car ils font baisser la cote de ses joueurs et en premier lieu, celle de Paul Pogba. Blessé depuis le début de saison quasiment, le Français perd de sa valeur alors que la Juventus et le Real ont cherché et cherchent encore à le recruter.

La mésentente entre MU et Raiola a éclaté au grand jour en début de semaine. L’homme d’affaires italien critiquait la gestion du club anglais à sa manière, c’est à dire rarement en y mettant les formes. « Aujourd’hui, je n’y amènerais plus personne (à Manchester United). Ils (les dirigeants) seraient capables de ruiner Maradona, Pelé ou Maldini. Paul a besoin d’une équipe et d’un club comme la Juventus », expliquait-il dans la Repubblica. Difficile de faire moins diplomatique et voilà qui a envenimé la situation.

Solskjaer répond à Raiola

La réponse d’Ole Gunnar Solskjaer a tout de même attendu quelques jours. Alors que son club ne tient pas le rythme de la Premier League face aux concurrents directs, le coach norvégien s’en est pris à Mino Raiola en conférence de presse avant la rencontre de ce samedi en 3e tour de FA Cup face à Wolverthampton. Il lui reproche notamment de faire dans l’ingérence. « Je peux en parler à Paul personnellement mais je ne pense pas que je devrais parler de ce sujet des agents qui s’expriment sur les clubs. Paul est notre joueur et les agents sont embauchés par des joueurs, pas l’inverse. Ce ne sont pas les joueurs des agents, ce sont les joueurs des clubs. »

Déjà la cible de pas mal de critiques pour les mauvais résultats de son équipe, Solskjaer n’avait pas vraiment envie de répondre à ces polémiques. Il a par ailleurs expliqué qu’il ne dévoilerait pas le contenu de ses conversations avec Pogba. « Ce dont Paul et moi parlons, je n’ai pas à vous en parler. Ce reste entre nous » a-t-il prévenu lorsqu’un journaliste lui a demandé s’il allait demander au champion du monde de calmer Raiola. Le coach des Red Devils a évidemment d’autres chats à fouetter en ce moment mais il n’avait pas besoin d’un nouveau caillou dans sa chaussure. Reste à savoir si les critiques du super agent auront une incidence future pour placer ses joueurs du côté de Manchester United.