Depuis plusieurs semaines, Ole Gunnar Solskjaer réclamait des renforts à ses dirigeants. Le manager norvégien de Manchester United connaissait pertinemment les limites de son effectif actuel. Le mercato d’hiver constituait donc une occasion rêvée pour étoffer le groupe mancunien tant sur le plan quantitatif que qualitatif. Après avoir essuyé plusieurs revers, les dirigeants de United sont parvenus à finaliser mercredi l’arrivée du milieu offensif du Sporting CP Bruno Fernandes (25 ans) pour 55 millions d’euros plus 25 millions d’euros de bonus.

Un gros coup réalisé par les Red Devils qui lançait officiellement leur mercato. Mais il manquait encore à l’appel cet attaquant tant désiré par Solskjaer. Si la direction mancunienne a bien supervisé à plusieurs reprises Moussa Dembélé, aucune offre officielle n’est parvenue sur le bureau de Jean-Michel Aulas. A quelques encablures de la fermeture du mercato, Manchester se retrouvait donc au pied du mur dans ce dossier sensible. Ce vendredi, le club anglais a lancé l’offensive pour enrôler l’attaquant du Shanghaï Shenhua Odion Ighalo (30 ans).

L’attaquant nigérian qui a inscrit dix-sept réalisations lors de son passage en Premier League sous le maillot de Watford est devenu l’option prioritaire de United. Comme nous vous le révélions, tout s’est accéléré entre toutes les parties. A tel point qu’un accord a été scellé en un temps record. Le Super Eagle débarque à Manchester United sous forme de prêt sans option d’achat. Odion Ighalo devient ainsi la deuxième recrue hivernale des Red Devils.