L’idylle entre Steven Nzonzi (30 ans) et l’AS Roma traverse une sérieuse zone de turbulences. Après une première saison en Serie A marquée par l’instabilité chronique du club romain en interne, le champion du monde français a su maintenir son niveau de performances sur le terrain (29 titularisations en Serie A, 7 en Ligue des champions) malgré un contexte relativement hostile. Pour sa découverte du championnat italien, l’international tricolore s’attendait sûrement à autre chose. Au final, l’AS Roma achèvera le dernier exercice à une décevante sixième place, et ne disputera pas la prochaine Ligue des champions. En plus d’un marasme sportif sans précédent, le club de la Louve s’est offert une crise en interne avec les départs médiatisés de Francesco Totti et Daniele De Rossi.

Après toutes ces tribulations, les dirigeants romains ont décidé de prendre une nouvelle orientation pour la saison prochaine. Pour renflouer les caisses, certains joueurs majeurs doivent s’envoler vers d’autres cieux. Et Steven Nzonzi se trouve impliqué malgré lui, dans cette stratégie économique. Récemment, nous vous avions évoqué les problèmes rencontrés par le natif de Colombes pendant ses vacances. Entre le versement de ses émoluments avec un mois de retard, et une convocation tardive pour la reprise de l’entraînement, ses congés ne furent pas un long fleuve tranquille. Les prémices d’une volonté clairement établie de faire craquer l’ancien Sévillan...

L’AS Roma manque de respect à Steven Nzonzi

Car l’AS Roma semble prête à tout pour céder son joueur, et multiplie les manœuvres en interne pour obtenir son départ. Malgré cette posture, le clan Nzonzi reste inflexible sur sa ligne de conduite. Un départ sera envisagé en cas de projet sportif ambitieux. Si les clubs proposés ne répondent pas à cette exigence, l’intéressé ne bougera pas de la capitale romaine cet été. Sous contrat jusqu’en juin 2022 avec la formation transalpine, le milieu de terrain souhaite étudier sereinement toutes les possibilités pour son avenir. Mais c’est sans compter sur les dirigeants romains qui multiplient les actes de déstabilisation... Selon nos informations, Steven Nzonzi s’est vu notifier récemment via un SMS, sa mise à l’écart du groupe professionnel.

Le joueur s’entraîne donc avec certains de ses partenaires invités eux aussi à partir, en marge de l’effectif dirigé par Paulo Fonseca. De son côté, Nzonzi respecte cette décision et compte respecter son contrat. Ce dernier reste toujours à la disposition de son entraîneur et ne souhaite pas partir au clash, même si la déception prédomine face à l’attitude du club romain à son égard. Exemplaire sur et en dehors du terrain, le joueur reste circonspect face au manque de considération de sa direction. Toujours selon nos informations, son entourage privilégie un transfert sec ou éventuellement un prêt si un club disputant la Ligue des champions se manifestait. Entre les deux parties, le point de non-retour semble avoir été franchi. Steven Nzonzi s’envolera-t-il vers d’autres cieux avant le 2 septembre ? Affaire à suivre...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10