Coupe de France : l'AS Monaco s'offre le scalp de Nice et file en huitièmes de finale !

Ce lundi soir, l'OGC Nice et l'AS Monaco s'affrontaient pour le compte des 1/16e de finale de la Coupe de France. Et ce sont les Monégasques qui l'ont emporté 2 à 0 et qui filent au tour suivant.

Monaco a dominé Nice
Monaco a dominé Nice ©Maxppp

"Un derby ça ne se joue pas ça se gagne". Une phrase qui devait trotter dans la tête des joueurs de l'OGC Nice comme de l'AS Monaco ce lundi soir. En effet, les deux formations se retrouvaient aujourd'hui pour un derby de la Cote d'Azur qui promettait puisque c'était en 1/16e de finale de la Coupe de France. Pour cette rencontre, les Aiglons évoluaient en 4-5-1 avec le redoutable Amine Gouiri en pointe. En face, Niko Kovac misait sur un 4-4-2 avec le duo Jovetic-Volland devant. D'entrée, les Monégasques mettaient en place un pressing intense et prenaient les commandes de la rencontre.

La suite après cette publicité

Et à la 4e, Cesc Fabregas centrait à destination de Krépin Diatta, qui plaçait une tête au-dessus du cadre. Puis à la 11e, c'était à Jovetic de tenter sa chance avec un tir à ras de terre. Mais sa frappe était sans danger pour Benitez, solide sur sa ligne. Le portier niçois était de nouveau sollicité à la 13e après un tir de Ballo-Touré. Domines, les Aiglons tenaient bon, mais avaient très peu de ballons à se mettre sous la dent et d'occasions (24e). Tout le contraire de l'AS Monaco qui finissait par ouvrir le score à la 29e minute.

Monaco au tour suivant

Lancé par Tchouaméni sur le côté gauche, Fabregas centrait en retrait et Kevin Volland, qui suivait bien, marquait d'un tir du droit (0-1, 29e). Nice essayait de réagir avant la pause avec Gouiri (43e), sans pour autant y parvenir (0-1). Au retour des vestiaires, Monaco repartait sur le même rythme et poursuivait sont gros pressing à chaque perte de ballon. Nice perdait pas mal de ballons mais osait plus. Et à la 54e, Claude-Maurice, servi par Kamara, n'était pas loin d'égaliser d'un tir puissant à l'entrée de la surface. A la 61e, c'était au tour de Kasper Dolberg, entré en jeu peu avant, de s'illustrer.

Trouvé par Gouiri entre plusieurs joueurs, le Danois réussissait à envoyer une frappe de l'extérieur du droit à ras de terre qui finissait sur le poteau de Majecki. Monaco répliquait avec Jovetic (70e, 74e tir dans le petit filet, 77e coup franc), mais ne trouvait pas la faille. L'ASM poussait et parvenait à doubler la mise grâce à Ruben Aguilar, qui profitait d'un mauvais dégagement de Todibo, pour faire une percée dans la surface et placer un tir croisé gagnant (2-0, 87e). Le score ne bougeait plus et les Monégasques s'imposaient. L'aventure continue pour l'AS Monaco qui accède donc au stade des huitièmes de finale de la Coupe de France.

Plus d'infos

Commentaires