Fiorentina : les conditions particulières demandées pour la prolongation de Franck Ribéry

Après deux saisons à la Fiorentina, Franck Ribéry arrive en fin de contrat. Mais de son côté, la Viola a un plan pour garder le milieu de terrain français, mais pas à n'importe quelles conditions.

Franck Ribéry sous le maillot de la Viola
Franck Ribéry sous le maillot de la Viola ©Maxppp
La suite après cette publicité

A 36 ans et après 12 années passées au Bayern Munich, Franck Ribéry avait décidé de fermer le chapitre le plus important de sa carrière en 2019 en quittant la Bavière. Derrière, l'ancien joueur de l'OM a pris la direction de la Fiorentina, un club où il a pour le moment disputé 44 matches toutes compétitions confondues pour 5 but et 9 passes décisives en deux saisons. Un bilan pas forcément étincelant pour un joueur qui a connu plusieurs blessures, notamment celle à la cheville en 2019/20.

De quoi refroidir les dirigeants de la Fiorentina de le conserver ? Car en juin prochain, Franck Ribéry sera libre comme l'air s'il ne prolonge pas avec les pensionnaires du Stade Artemio Franchi. Récemment, le principal concerné avait en tout cas laissé planer le doute sur son avenir : «ma priorité maintenant est la Fiorentina. Un retour en Bundesliga ? J'ai passé mes meilleurs moments en jouant au football en Allemagne. Cependant, il est encore un peu tôt pour parler de l’avenir.»

Un salaire divisé par deux et un statut moins important

En cas de départ, deux clubs ont été liés au natif de Boulogne-sur-Mer : Monza en Italie et Fribourg en Allemagne, un pays où Franck Ribéry pourrait revenir où sa famille est installée. Mais de son côté, le club italien sait ce qu'il veut. D'après les informations de La Gazzetta dello Sport dans son édition du jour, la Fiorentina souhaite prolonger le Français d'une saison, soit jusqu'en juin 2022. Mais les Gigliati ont posé certaines conditions.

Toujours selon le quotidien au papier rose, la Viola a demandé à Franck Ribéry de diviser son salaire par deux, passant ainsi de 4 millions d'euros net par an à 2M€. Mais surtout, cette prolongation s'accompagnerait d'un statut beaucoup moins intéressant pour le joueur, à savoir ne pas être un titulaire immobile la saison prochaine. Une offre très bien définie mais pas forcément bénéfique pour le numéro 7, qui va désormais devoir trancher pour la suite.

Plus d'infos

Commentaires