West Ham : ça se complique pour Alphonse Areola

Pourtant performant quand il joue avec West Ham, Alphonse Areola se heurte à la concurrence de Łukasz Fabiański. Le gardien polonais ne veut pas lâcher son statut de numéro un et enchaîne en championnat. Le champion du monde 2018 ne doit se contenter que des rencontres dans les Coupes pour le moment ...

Alphonse Areola avec West Ham en Ligue Europa
Alphonse Areola avec West Ham en Ligue Europa ©Maxppp
La suite après cette publicité

Arrivé cet été à West Ham dans le cadre d'un nouveau prêt, mais avec option d'achat, Alphonse Areola (28 ans) reste sous contrat avec le Paris Saint-Germain. Le portier international français vainqueur de la Coupe du monde 2018 est arrivé afin de mettre la pression sur celui qui est numéro un depuis son arrivée en 2018, à savoir Łukasz Fabiański. S'il est âgé de 36 ans et qu'il a connu quelques pépins physiques lors des deux dernières saisons, le portier polonais reste un concurrent très solide. Pour autant, de par son statut, sa jeunesse et ses belles premières prestations, Alphonse Areola pouvait être confiant.

Disputant les Coupes, que ce soit la Carabao Cup (2 matches dont une séance de tirs au but remportée contre Manchester City) ou bien l'Europa League (4 matches où West Ham est invaincu), il a su répondre présent quand il le fallait. Néanmoins, on est déjà début décembre et la situation n'a pas évolué d'un iota en Premier League puisqu'il n'a pas disputé la moindre minute. Une situation surprenante qui s'explique par l'état de grâce dans lequel se trouve Łukasz Fabiański. Auteur de 40 arrêts sur le début de saison, il est le gardien du top 5 anglais le plus sollicité et il y répond avec assurance.

Łukasz Fabiański fait de la résistance

Permettant à West Ham d'être pour le moment quatrième de Premier League, Łukasz Fabiański répond avec autorité à Alphonse Areola qui le pousse dans ses retranchements mêmes à l'entraînement selon l'Evening Standard. Le média explique qu'il n'a pas d'inquiétude du côté d'Alphonse Areola pour le moment, mais force est de constater qu'il va falloir que l'ancien portier du Real Madrid s'arrache pour inverser la tendance. Surtout que Łukasz Fabiański sous contrat jusqu'à la fin de la saison est actuellement en pourparlers pour une prolongation et entend poursuivre jusqu'à ses 40 ans.

Content de ses deux gardiens, le coach David Moyes a loué cette concurrence en conférence de presse : «je pense que la pression est sur Lukasz pour garder le maillot, qu'il continue à bien jouer parce qu'il a Alphonse qui respire dans son cou en ce moment. La principale raison (de la venue d'Areola ndlr) était que Lukasz s'est blessé plusieurs fois lors des échauffements la saison dernière et nous avons juste pensé que si cela devait arriver, nous pensions avoir besoin d'autre chose cet été .La forme de Lukasz a été si bonne, il a très bien joué, mais nous avons également eu besoin d'Alphonse, car c'est un gardien de haut niveau et nous voyons un avenir à long terme pour Alphonse.»

Si l'inquiétude n'est pas là et qu'on peut voir un scénario similaire à celle d'Hugo Lloris à Tottenham quand il a dû batailler pendant longtemps avec le vétéran Brad Friedel, Alphonse Areola ne doit pas se relâcher et continuer ainsi jusqu'à ce que le vent tourne en sa faveur. «Lukasz en est conscient. Nous devions faire en sorte qu'Alphonse comprenne qu'il y a de bonnes chances qu'il succède à Lukasz lorsque le moment sera venu. Lukasz a si bien joué, il aime le club, nous sommes heureux de l'avoir aussi longtemps il veut vraiment rester» a aussi lâché David Moyes. Toujours numéro deux, Alphonse Areola n'a pas vu ses perspectives d'avenir se détériorer, mais la situation continue de durer et cela retarde son éclosion avec les Hammers.

Plus d'infos

Commentaires