Le contrat secret de Cristiano Ronaldo, la presse espagnole enthousiaste pour le futur du FC Barcelone

Une enquête dévoile des clauses secrètes du contrat de Cristiano Ronaldo, Barcelone qui retrouve le goût de la victoire avec Xavi et la presse portugaise qui se réveille honteuse, retrouvez dans votre revue de presse Foot Mercato les dernières informations de la presse sportive européenne.

revue de presse 28 novembre 2021
revue de presse 28 novembre 2021 ©Maxppp
La suite après cette publicité

CR7 au cœur d'une enquête

En Italie on continue de déplorer les mauvais résultats de la Juventus, qui s’est inclinée 1-0 contre l’Atalanta, à cause d’un grand Duvan Zapata. C’est une nouvelle désillusion pour la Vieille Dame qui continue de s’éloigner du podium. Elle est actuellement 8ème de Serie A. La Juve continue de faire les gros titres des médias italien depuis qu’elle est visée par une enquête sur des transferts douteux. «Une crise sans fin» titre le Corriere Dello Sport ce matin. Les investigations ont permis de mettre en lumière un «contrat secret de CR7». D'après le quotidien, il s'agit d' un accord privé portant sur les relations économiques entre la Juventus et Cristiano Ronaldo. Des clauses qui ne devraient normalement pas exister.

Le Barça de Xavi en réussite

Espagne, l’ère Xavi semble réussir au Barça. Ils enchaînent un second succès en Liga en battant 3-1 Villarreal à l’extérieur. Les Blaugranas respirent «enfin» comme le titre ce matin Mundo Deportivo. Les Barcelonais restent au contact des places européennes, à provisoirement trois points de l’Atlético, quatrième. Et hier on vous annonçait que le club catalan visait la pépite Ferran Torres pour le prochain mercato. Les médias catalans présentent que Manchester City demanderait 80 millions d’euros pour son transfert. Un chiffre énorme pour les finances du club.

La «honte» au Portugal

Ce matin, les journaux portugais se sont réveillés honteux. O Jogo titre qu’une «farce» a eu lieu sur la pelouse de Belenenses. Privé de dix-sept éléments positifs au Covid-19, Belenenses a dû débuter son match de championnat contre Benfica à neuf, avec un gardien comme joueur de champ. Et après avoir encaissé sept buts en première période, le club portugais a repris la seconde avec seulement sept joueurs. La rencontre a finalement été interrompue après la blessure de l’un d’entre eux. Un match de la «honte» pour le Correio da Manhã et A Bola. Au Portugal, on se demande encore aujourd’hui comment le match a pu se jouer. C’est simple pourRecord, on a «toucher le fond». Dans un communiqué, le FC Porto a durement critiqué la secrétaire d'État aux Sports et parle des «larmes de crocodile» du président de Belenenses.

Commentaires