Euro 2020 : l'Angleterre s'offre la République Tchèque et prend la tête, la Croatie élimine l'Écosse et verra les 8es de finale

L'Angleterre a obtenu un court mais précieux succès contre la République Tchèque à Wembley (1-0) pour finir en tête de ce groupe D. Les choix de Gareth Southgate ont été gagnants mais les Three Lions n'ont pas rassuré alors qu'Harry Kane est encore resté muet dans cet Euro 2020. La Croatie, portée notamment par son duo Modrić-Perišić, est elle allée s'imposer en Écosse (3-1). Les Vatreni chipent la 2ème place à la Tchéquie et valident ainsi leur billet pour les huitièmes de finale, au contraire de la Tartan Army.

Le but de Raheem Sterling pour l"Angleterre face à la République Tchèque
Le but de Raheem Sterling pour l"Angleterre face à la République Tchèque ©Maxppp

Dernière ligne droite dans ce groupe D de l'Euro 2020, avec deux rencontres pour décider de l'issue finale de cette poule. Le match le plus attendu opposait l'Angleterre, décevante depuis le début du tournoi, à la République Tchèque, leader au coup d'envoi à Wembley. Deux nations ayant déjà validé leur billet pour les 8es de finale mais qui se disputaient la première place, primordiale pour les Anglais puisqu'elle garantissait de jouer son 8e de finale à Wembley. Pour cette parie, Gareth Southgate, qui enregistrait le retour de Maguire en charnière centrale mais était privé de Mount et Chilweell (cas contact de Gilmour et placés à l'isolement), maintenait sa confiance à Harry Kane et décidait notamment d'aligner Grealish et Saka. De son côté, Jaroslav Šilhavý couchait le même onze de départ que face à la Croatie vendredi.

La suite après cette publicité

D'entrée, les Three Lions affichaient d'entrée leurs ambitions. Sur une belle ouverture de Shaw dans la profondeur, Sterling devançait la sortie de Vaclik mais son lob venait mourir sur le poteau gauche (2e). Le virevoltant attaquant de Manchester City allait rapidement pouvoir se consoler. Alors que les locaux confisquaient le ballon, Grealish profitait d'un bon travail de Saka côté droit et d'un bon décalage de Kane pour piquer son ballon au second poteau que Sterling n'avait qu'à pousser de la tête au fond des filets pour ouvrir le score (1-0, 12e). L'Angleterre dominait les débats et manquait de peu le break sur ce plat du pied de Kane repoussé par la main ferme de Vaclik (26e), alors qu'elle n'était quasiment pas embêtée, si ce n'est sur cette frappe tendue d'Holeš obligeant Pickford à s'employer (28e).

Au retour des vestiaires, l'intensité mise par les Three Lions étaient moindre comparé au premier acte, alors que la pépite d'Arsenal continuait de faire mal aux Tchèques et se montrait à son avantage pour ses premières minutes dans une compétition internationale majeure. Mais les minutes défilaient et les hommes de Gareth Southgate retombaient dans leurs travers, manquant de liant et de fluidité. Pourtant, la Národní tým peinait à se montrer dangereuse et à inquiéter le gardien anglais. L'Angleterre était même proche de faire le break mais le drapeau se levait sur cette réalisation d'Henderson (86e). Le score n'a finalement plus bougé. Mission accomplie pour les Three Lions, qui terminent en tête de ce groupe D avec 7 points. L'Angleterre jouera son 8e de finale dans son jardin mais devra clairement hausser son niveau de jeu pour la suite de la compétition.

Service minimum pour l'Angleterre, la Croatie fait plier la Tartan Army

Dans l'autre partie du soir, la Croatie et l'Écosse, deux équipes à la recherche de leur première victoire dans cet Euro 2020 (1 point chacune), étaient dans l'obligation de s'imposer à Hampden Park afin d'espérer terminer parmi les meilleurs troisièmes. Zlatko Dalić changeait 4 titulaires par rapport au nul contre la Tchéquie, en maintenant la charnière Lovren-Vida et en réintégrant notamment Brozović au milieu. Steve Clarke, contraint de remplacer Gilmour (positif au Covid-19) par Amstrong dans l'entrejeu, n'effectuait qu'un seul changement après le nul héroïque face aux Three Lions à Wembley.

Si la Tartan Army se montrait dangereuse et proposait un jeu relativement plaisant devant son public, les Vatreni prenaient l'avantage en première dans cette rencontre. Sur un bon centre venu de la droite, Perišić remisait parfaitement dans la surface pour Vlašić, qui s'arrachait face à 3 Écossais pour propulser le cuir au fond des filets de Marshall (1-0, 17e). L'Écosse prenait par la suite un coup derrière la tête en voyant sortir le solide Hanley sur blessure (33e). Mais les locaux ne s'avouaient pas vaincus et étaient récompensés de leurs efforts. Après un cafouillage dans sa surface, Vida relançait plein axe comme un débutant. McGregor n'en demandait pas moins et trompait Livaković d'une lourde frappe à l'entrée de la surface pour remettre les deux formations à égalité (1-1, 42e).

Après la pause, la Croatie reprenait du poil de la bête et forçait le bloc écossais à reculer. Perišić, encore lui, se heurtait dans un premier temps à Marshall sur une offrande de Modrić. Et c'est assez logiquement que le milieu de terrain du Real Madrid redonnait l'avantage aux Vatreni d'une frappe lumineuse à l'entrée de la surface, sur un délicieux service en retrait de Kovačić (2-1, 62e). Le joueur de l'Inter scellait définitivement le sort de cette rencontre en transformant une nouvelle offrande de Modrić de la tête sur corner (3-1, 77e). La Croatie profite de la défaite de la Tchéquie pour se hisser à la deuxième place de ce groupe D, alors que l'Écosse a disputé son dernier match dans cet Euro 2020.

Retrouvez le classement final de ce groupe D

Plus d'infos

Commentaires