Le nouvel échec lamentable de Sylvain Ripoll et des Espoirs

Par Max Franco Sanchez
2 min.
Sylvain Ripoll en pleine réflexion dans sa zone technique @Maxppp

Le sélectionneur des Espoirs prend encore cher après ce nouvel échec des Bleuets, qui n’ont disputé aucune finale lors des quatre tournois disputés sous les ordres de Ripoll.

Sur le papier, très peu de pays, voire aucun, ne peuvent se targuer d’avoir le même vivier que la France. Et forcément, avec des joueurs du calibre d’Enzo Le Fée, de Rayan Cherki, de Maxence Caqueret ou de Mohamed Simakan, entre autres, les Bleuets étaient présentés comme les grands favoris de cet Euro, aux côtés de l’Espagne notamment, nation toujours présente dans les tournois de jeunes.

La suite après cette publicité

Mais l’aventure des Espoirs tricolores s’est conclue en quarts. Dimanche soir, les troupes de Sylvain Ripoll se sont ainsi inclinées face à l’Ukraine (3-1). Cherki avait pourtant bien lancé les Français avec un but peu après le quart d’heure de jeu, mais les Ukrainiens ont réussi à revenir dans le match grâce à un doublé Sudakov en fin de première période, puis, Bondarenko a plié le match en fin de rencontre. Une véritable surprise, mais surtout, un énorme échec pour des Bleuets qui sont, sur le papier, bien supérieurs à leurs homologues ukrainiens. Comme l’a confié Ripoll par la suite, l’objectif était d’atteindre les demies.

À lire OL : Mama Baldé commente sa situation

Toujours aucune victoire avec de grosses générations

Forcément, tous les regards se tournent vers le sélectionneur. En poste depuis mai 2017, le Breton n’a toujours pas remporté le moindre tournoi international, et ce alors qu’il a eu de sacrées générations sous ses ordres. Il n’a atteint la finale dans aucun des trois Euros disputés, tout comme son équipe a pris la porte au premier tour lors des derniers Jeux Olympiques, avec comme meilleur parcours une demie lors de l’Euro 2019.

La suite après cette publicité

Sur les réseaux sociaux, le sélectionneur espoirs prend logiquement très cher. Beaucoup reprochent au tacticien de ne pas savoir faire jouer ses équipes, avec un groupe qui ne survit que grâce au talent et aux individualités, mais qui n’a aucun plan de jeu. La légitimité de Ripoll et le fait qu’il soit toujours en poste interrogent aussi beaucoup d’observateurs et de fans. Sa proximité avec le pouvoir et la FFF en agace aussi plus d’un… Philippe Diallo va devoir prendre une décision dans les prochains jours.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité