Les grandes ambitions de John Textor à l'OL

Présenté devant la presse ce mardi, John Textor, le nouvel actionnaire majoritaire de l'Olympique Lyonnais, s'est exprimé et a expliqué son projet.

John Textor, nouvel actionnaire de l'OL
John Textor, nouvel actionnaire de l'OL ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'Olympique Lyonnais entre dans une nouvelle ère. Comme cela était attendu depuis plusieurs semaines, le nouvel actionnaire majoritaire de l'OL, John Textor, a été officialisé ce mardi et a expliqué son projet devant la presse. Mais avant cela, l'homme d'affaires américain a rappelé qu'il ne souhaitait pas remplacer Jean-Michel Aulas à la tête de son club. «J'ai vraiment un amour sincère pour ce sport, je ne me suis jamais considéré comme investisseur, quand ce mot apparaît ça me fait bizarre. Je me considère comme un bâtisseur. Je suis ici en tant que ressource (...) Si j'arrivais en tant que directeur, je serais un peu fainéant je pense, c'est pourquoi j'arrive en tant que ressource», a-t-il d'abord annoncé pour ses premiers mots à la tête du club rhodanien.

En clair, John Textor sera là principalement pour financer le recrutement. «86 millions d'euros ont d'abord été demandés. En ce qui concerne l'accès au capital au sens large, nous avons réussi à convaincre les vendeurs qui voulaient vraiment sélectionner les gens», a-t-il assuré. Une augmentation du capital, d'un total de 884 millions d’euros maintenant, qui «sera consacré en grande partie au recrutement», comme l'a ajouté Jean-Michel Aulas, également là ce mardi pour assister la présentation de l'actionnaire américain.

«Moi, je veux gagner la Ligue des Champions»

Cependant, comme tout actionnaire, John Textor a lâché son ambition majeure pour ces prochaines années : «Quand on a acheté Botafogo au Brésil, en deuxième division, il n'avait pas gagné de titres pendant plusieurs années. On a réussi à battre Flamengo l'année dernière. On veut gagner des Championnats, Jean-Michel veut revenir sur le devant de la scène européenne, moi je veux gagner la Ligue des champions. J'espère qu'on va pouvoir rêver de ça. Je n'aime pas le modèle du PSG, j'espère qu'on va pouvoir gagner face à eux la saison à venir».

De quoi faire vibrer le cœur des fans lyonnais. Seul bémol, l'homme d'affaires américain a avoué ne pas vraiment avoir de solution pour mettre fin à la domination parisienne, du moins en Ligue 1. «Je n'ai pas vraiment de stratégie... Avoir plus de joueurs, les former. Ce qui est intéressant en Premier League avec Crystal Palace c'est de les voir battre Manchester City. Sur un match, tout peut se passer, l'OL n'est pas loin du haut du panier. Sur la longueur, c'est difficile. Il faut commencer à créer des moments spéciaux où on bat les rivaux de manière plus fréquente», a-t-il avoué. Le chemin est donc encore long pour l'OL et John Textor est déjà attendu cet été, sur le mercato.

Plus d'infos

Commentaires