OGC Nice : Mario Lemina raconte son retour surprise en France

L'OGC Nice a présenté quatre joueurs ce mardi. Parmi ceux-ci, Mario Lemina, qui s'est longuement expliqué sur son retour en France et son expérience glanée.

Mario Lemina fête un but avec Fulham
Mario Lemina fête un but avec Fulham ©Maxppp
La suite après cette publicité

Tout comme l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Gemain, l'OGC Nice est très actif sur le marché estival. Ce mardi, Julien Fournier et Jean-Pierre Rivère présentaient d'ailleurs quatre nouvelles recrues. Il s'agissait des trois Néerlandais Calvin Stengs, Justin Kluivert et Pablo Rosario ainsi que Mario Lemina, l'ancien joueur de l'OM. Il a d'ailleurs expliqué pourquoi il avait choisi Nice.

«Ça me fait plaisir de tous vous revoir, de pouvoir parler en Français. J'ai toujours été en contact avec Julien, ça fait un moment. C'était le bon moment. Encore plus qu'il y a le coach, qui a été très important dans mon choix. C'était le projet qu'il me fallait à un moment charnière de ma carrière. Je suis très content d'être là et de faire partie du projet », a-t-il commencé par expliquer.

Il a changé

Mais, depuis son départ de France (2016), il a connu trois championnats (Italie, Angleterre et Turquie) et il le dit lui-même : il a beaucoup changé. « Le Mario de l'OM il était très jeune, un peu fougueux, pas toujours concentré. En partant, j'ai fondé ma famille, j'ai eu des enfants, je suis différent, une autre personne. J'espère que vous le verrez très vite. Toutes ces expériences m'ont fait prendre en maturité, ça m'a permis d'apprendre beaucoup de langues, de savoir ce qui se fait à l'extérieur. Ça me permet de revenir ici avec un bagage d'expériences assez important. À moi de montrer et d'apporter tout mon vécu que j'ai eu à l'extérieur et à montrer aux jeunes », a développé calmement le natif de Libreville (Gabon).

Il n'est donc pas étonnant de voir que son futur rôle sera celui d'un leader : « c'est trop tôt. Mais un joueur d'expérience oui parce que le groupe est jeune. C'est le moment aussi pour moi de montrer que j'ai pris en maturité, que je ne suis pas le même Mario que vous avez connu. Les jeunes, ils ont un fort potentiel et c'est à moi et aux autres de les pousser vers le haut ». En attendant, après sa première séance avec le groupe, il se dit prêt pour attaquer dans quinze jours le championnat. Nice va avoir besoin de lui dans un vestiaire très jeune.

Plus d'infos

Commentaires